•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le policier James Forcillo condamné à six mois de prison supplémentaires

James Forcillo entouré de caméras à sa sortie de la cour.

Le policier James Forcillo sort du tribunal à Toronto en 2016.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

L'agent de la police de Toronto condamné à une peine de six ans de prison en lien avec la mort du jeune Sammy Yatim en 2013 reçoit six mois de plus après avoir enfreint les conditions de sa libération sous caution.

James Forcillo a été reconnu coupable de tentative de meurtre en 2016 relativement à la mort de Sammy Yatim, 18 ans, abattu dans un tramway vide trois ans plus tôt alors qu'il brandissait un couteau.

L'agent avait été libéré sous caution en attendant l'appel de sa condamnation, mais en novembre 2017, la police a découvert qu'il vivait dans la maison de sa nouvelle fiancée et non pas avec son ex-femme comme la cour le lui avait ordonné.

Il avait alors été accusé de parjure, d'avoir enfreint ses conditions de liberté sous caution et de tentative d'obstruction à la justice.

Ses avocats ont dit qu'il plaidait coupable à l'accusation de parjure dans un tribunal à Toronto jeudi, ce qui a ajouté six mois de prison à sa peine.

La Couronne a retiré les autres accusations.

Son appel a été rejeté le mois dernier par la plus haute cour de l'Ontario.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Justice et faits divers