•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de Brady Francis : la Couronne étudie les conclusions de l’enquête

Photographie de famille de Brady Francis
Brady Francis, 22 ans, de la Première Nation d’Elsipogtog, est mort le 24 février en soirée lorsqu’il a été heurté par un véhicule pendant qu’il attendait des amis sur le bord de la route, à Saint-Charles. Photo: Salon funéraire Thompson
Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a terminé son enquête sur la mort de Brady Francis, à Saint-Charles, au Nouveau-Brunswick, et a remis le dossier aux procureurs de la Couronne, qui détermineront s'ils porteront des accusations dans cette affaire.

La mère de Brady Francis, Jessica Perley, a écrit un message d'espoir sur sa page Facebook. Elle souhaite que justice soit faite pour son fils, ainsi qu’un dénouement positif.

Brady Francis, 22 ans, membre de la communauté autochtone d’Elsipogtog, a été renversé par un véhicule à Saint-Charles, près de Richibucto, le 24 février dernier, en soirée.

L’automobiliste qui l’a heurté a quitté les lieux sans attendre, commettant ainsi un délit de fuite. Bray Francis est mort sur les lieux peu après l’arrivée des policiers.

Aucune accusation n’a encore été portée contre qui que ce soit dans cette affaire.

L’enquête est terminée et le dossier est maintenant entre les mains des procureurs de la Couronne, affirme Jullie Rogers-Marsh, porte-parole de la GRC.

Une personne a été arrêtée le 15 mars dans le cadre de l’enquête, précise Jullie Rogers-Marsh, mais elle a été relâchée après avoir été interrogée. Les policiers croyaient que cette personne pouvait leur donner de l’information utile à leur enquête.

La mère de Brady Francis n’accorde pas d’entrevue, mais dans son message sur Facebook elle dit croire que la GRC a fait une enquête complète, et elle espère que la Couronne a ce qu’il faut pour porter des accusations.

Une camionnette au coeur de l’enquête

Durant son enquête, le 20 mars, la GRC a diffusé des photographies d’une camionnette GMC Sierra grise 2003 soupçonnée d’être responsable de la collision.

La camionnette utilisée dans le délit de fuiteLa camionnette impliquée dans le délit de fuite Photo : GRC

Les policiers demandaient à toute personne qui aurait vu le véhicule circuler dans les heures précédant les faits de communiquer avec eux.

Les enquêteurs sont retournés sur les lieux le 15 avril. Ils ont cherché des indices pendant plusieurs heures.

Avec des informations de Gail Harding, de CBC

Nouveau-Brunswick

Accident de la route