•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le diocèse pourrait s’excuser auprès des victimes de l’ex-prêtre Paul-André Harvey

L'abbé Paul-André Harvey

L'abbé Paul-André Harvey

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'évêque de Chicoutimi, Mgr René Guay, n'exclut pas la possibilité que le diocèse et l'Église s'excusent officiellement pour les agressions sexuelles commises par l'ancien prêtre Paul-André Harvey, décédé au début du mois.

Devant le Cercle de presse du Saguenay, il a salué la décision des 34 évêques du Chili qui ont offert leur démission dans le cadre d'un scandale pédophile qui affecte l'Église dans ce pays.

Un homme avec une croix dans le cou est accompagné d'une jeune femme. Derrière eux, il y a une affiche du Cercle de presse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mgr René Guay est accompagné de la présidente du Cercle de presse Jessica Blackburn

Photo : Radio-Canada

Cependant, il indique que le recours collectif déposé par 80 victimes du prêtre pour les gestes posés dans les années 60, 70 et 80 lui impose le silence. Il assure toutefois travailler à régler le problème d'assurance qui limite les sommes disponibles pour un éventuel règlement avec les victimes à 2 millions de dollars.

« Une bonne partie de mon travail, depuis que j’ai été nommé, c’est d’essayer d’assurer nos garanties avec les assurances pour que tout puisse se régler en toute justice. »

Mgr Guay assure que l'histoire de Paul-André Harvey le touche.

« Je dénonce carrément tous les gestes posés de cet ordre-là dans le passé. »

Plusieurs défis à relever

Pour les huit années que pourrait durer son mandat, Mgr Guay admet que la tâche est difficile. Il y aura notamment encore des fermetures d'églises.

« Je vais miser beaucoup sur une église de proximité. »

Il estime que les communautés chrétiennes sont plus importantes que les bâtiments et il compte tout faire pour les préserver. Pour ce faire, il souhaite une église plus proche des gens.

D’autre part, Mgr René Guay s’envolera pour Rome en août pour suivre une formation sur ses nouvelles fonctions d’évêque. Il va d’ailleurs rencontrer le pape François.

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers