•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Î.-P.-É. en campagne de recrutement pour ses magasins de cannabis

Feuille de plant de cannabis.

Du cannabis.

Photo : iStock / Yarygin

Radio-Canada

L'Île-du-Prince-Édouard continue de se préparer, à quelques mois de la légalisation du cannabis au Canada. Après avoir révélé l'emplacement des points de vente de cannabis, le gouvernement s'occupe maintenant du recrutement des employés.

Un texte de Julien Lecacheur

Depuis l'annonce faite par Ottawa concernant la légalisation, le gouvernement provincial a multiplié les annonces :

  • modification du code de la route pour imposer les mêmes sanctions aux fumeurs de cannabis conduisant sous l'emprise du cannabis qu'à ceux qui conduisent en état d'ébriété;
  • interdiction de fumer dans les lieux où la cigarette est proscrite;
  • possession de cannabis en public limitée à 30 grammes par personne et aux personnes âgées de 19 ans et plus;
  • sélection de trois distributeurs : Canada's Garden Island, Organigram ou encore Canopy Growth Corporation;
  • emplacement des quatre points de vente de cannabis, qui seront situés à Charlottetown, Summerside, Montague et O'Leary.
Une carte avec les quatre magasins de cannabis à l'Île-du-Prince-Édouard

Les magasins de cannabis seront situés à Charlottetown, Summerside, Montague et O'Leary.

Photo : Radio-Canada / Troy Poirier

Une cinquantaine de postes permanents à pourvoir

Une nouvelle étape s'est amorcée dans le processus de la province : cette dernière s'active maintenant à recruter du personnel pour ses points de vente de cannabis. Depuis le 18 mai dernier, une cinquantaine de postes à temps plein sont à pourvoir dans ces établissements. Des dizaines d'emplois à temps partiel sont aussi offerts.

Depuis le lancement de la campagne, des dizaines de candidatures ont déjà été reçues. Le directeur des nouveaux marchés pour la Régie des alcools de l'Île-du-Prince-Édouard, Zach Currie, se félicite de l'engouement, mais n'est pas surpris.

Zach Currie, le directeur des nouveaux marchés à régie des alcools de l'Île-du-Prince-Édouard se réjouit de l'intérêt des insulaires pour travailler dans les magasins de cannabis.

Zach Currie, le directeur des nouveaux marchés à régie des alcools de l'Île-du-Prince-Édouard se réjouit de l'intérêt des insulaires pour travailler dans les magasins de cannabis.

Photo : Julien Lecacheur

Il y a vraiment une forte demande pour ces postes. C'est un moment très excitant pour nous de constater cet intérêt des insulaires pour travailler dans les magasins de cannabis. Surpris ? Non, nous avions prévu un fort intérêt.

Une citation de Zach Currie, directeur des nouveaux marchés à la Régie des alcools de l'Île-du-Prince-Édouard

Aucune date d'entrée en fonction dans les emplois à pourvoir

Les emplois disponibles dans les magasins de cannabis sont variés : caissiers, manutentionnaires ou encore gérant de magasin. Heath MacDonald, ministre des Finances de l'Île-du-Prince-Édouard, souligne que la variété des postes disponibles sera bénéfique pour le marché de l'emploi de la province.

Le marché de l'emploi est en baisse. Ces postes dans les magasins de cannabis sont une aubaine pour la province et pour les insulaires diplômés qui pourront y travailler.

Une citation de Heath MacDonald, ministre des Finances de l'Île-du-Prince-Édouard
Le ministre des Finances de l'Île-du-Prince-Édouard, Heath MacDonald explique que les magasins de cannabis feront bénéfiques au marché de l'emploi de la province.

Le ministre des Finances de l'Île-du-Prince-Édouard, Heath MacDonald explique que les magasins de cannabis feront bénéfiques au marché de l'emploi de la province.

Photo : Julien Lecacheur

Les personnes qui souhaitent postuler peuvent déposer leur candidature sur le site du gouvernement avant le 5 juin prochain, mais la date d'entrée en fonction reste à déterminer. La province attend toujours qu'Ottawa décide d'une date pour la légalisation du cannabis.

D'ici là, le gouvernement provincial assure que des arrangements seront pris avec les candidats sélectionnés pour leur entrée en fonction. Ces derniers devront suivre préalablement une formation de quatre à six semaines, durant laquelle l'accent sera mis sur la prévention et l'éducation.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.