•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gala Artisans : Les affamés et Hochelaga, terre des âmes, grands vainqueurs

Dans un champ, Marc-André Grondin tient un fusil sur l'épaule
Marc-André Grondin dans Les affamés, de Robin Aubert Photo: Les films Séville
Radio-Canada

Avant la cérémonie principale du Gala Québec Cinéma, dimanche, 14 prix ont été remis mardi soir au Gala Artisans. Les affamés et Hochelaga, terre des âmes ont tiré leur épingle du jeu.

Au tableau des prix Iris, Les affamés fait pour l’heure la course en tête, avec cinq trophées récoltés lors de la soirée qui s’est déroulée au studio 42 de la Maison de Radio-Canada. Robin Aubert et ses zombies sont sortis vainqueurs des catégories du film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec, du meilleur maquillage, de la meilleure musicale originale, des meilleurs effets visuels et du meilleur son.

En tête des nominations (10), Hochelaga, terre des âmes a mis quatre prix Iris dans sa besace. Le film de François Girard a été récompensé pour la meilleure coiffure, les meilleurs costumes, la meilleure direction de la photographie et la meilleure direction artistique.

Une scène du film « Hochelaga, terre des âmes »Une scène du film Hochelaga, terre des âmes Photo : Les Films Séville

De son côté, les acteurs des Rois mongols ont été mis à l’honneur, puisque le long métrage a gagné l’Iris de la meilleure distribution des rôles. Chien de garde n’est pas non plus reparti sans rien, avec l’Iris du meilleur montage.

Les autres prix décernés lors du gala animé par Léane Labrèche-Dor et Pier-Luc Funk concernaient les documentaires. Manic (meilleur montage), Ta peau si lisse (meilleure direction de la photographie) et La part du diable (meilleur son) ont été distingués.

Les gagnants du Gala Artisans 2018

Meilleure distribution des rôles

Emanuelle Beaugrand-Champagne, Nathalie Boutrie et Frédérique Proulx (Les rois mongols)

Meilleure direction artistique

François Séguin (Hochelaga, terre des âmes)

Meilleure direction de la photographie

Nicolas Bolduc (Hochelaga, terre des âmes)

Meilleur son

Jean-Sébastien Beaudoin Gagnon, Stéphane Bergeron, Olivier Calvert et Samuel Gagnon-Thibodeau (Les affamés)

Meilleur montage

Dominique Fortin (Chien de garde)

Meilleurs effets visuels

Jean-François « Jafaz » Ferland (Les affamés)

Meilleure musique originale

Pierre-Philippe « Pilou » Côté (Les affamés)

Meilleurs costumes

Mario Davignon (Hochelaga, terre des âmes)

Meilleur maquillage

Erik Gosselin et Marie-France Guy (Les affamés)

Meilleure coiffure

Réjean Forget et Ann-Louise Landry (Hochelaga, terre des âmes)

Meilleure direction de la photographie - film documentaire

François Messier-Rheault (Ta peau si lisse)

Meilleur montage - film documentaire

Anouk Deschênes (Manic)

Meilleur son - film documentaire

Catherine Van Der Donckt et Jean Paul Vialard (La part du diable)

Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec

Les affamés

Cinéma

Arts