•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guy Ouellette se représentera dans Chomedey aux élections

Guy Ouellette, député indépendant de Chomedey, lors de sa déclaration à l'Assemblée nationale du Québec le 31 octobre 2017

Guy Ouellette, député indépendant de Chomedey, lors de sa déclaration à l'Assemblée nationale du Québec le 31 octobre 2017

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le député libéral de Chomedey, Guy Ouellette, a l'intention de se représenter aux prochaines élections même s'il fait toujours l'objet d'une enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Selon des informations d'abord parues dans Le Journal de Montréal et que Radio-Canada a pu confirmer, l’ex-policier de la Sûreté du Québec, qui représente la circonscription de Chomedey depuis 11 ans, se présentera de nouveau devant les électeurs de Laval en octobre prochain, fort de l’appui de son chef, Philippe Couillard.

Sa candidature dans Chomedey doit être officiellement confirmée le 10 juin prochain.

L'UPAC soupçonne Guy Ouellette d’être lié à des fuites de renseignement sensibles et d’éléments de preuve concernant l’enquête Mâchurer qu'elle mène sur le financement du Parti libéral du Québec et l’octroi de contrats publics par le gouvernement.

Le 25 octobre 2017, Guy Ouellette a été arrêté et interrogé par des enquêteurs relativement à cette affaire. Il avait ensuite été libéré sans qu’aucune accusation ne soit portée contre lui, mais il demeure un suspect potentiel dans cette affaire.

Son arrestation avait causé une véritable onde de choc à l’Assemblée nationale, où Guy Ouellette a nié toute implication dans ces fuites et accusé l’UPAC de l’avoir piégé avec un coup monté.

Les autres partis avaient aussi dénoncé l’arrestation d’un membre de l’Assemblée nationale par la Sûreté du Québec sans qu’aucune accusation ne soit portée contre lui.

Le patron de l’UPAC, Robert Lafrenière, avait pour sa part déclaré devant la commission des institutions en mai 2017 que ses services étaient bien déterminés à faire la lumière sur ces fuites de renseignement.

Ancien policier de la Sûreté du Québec lui-même, Guy Ouellette était considéré comme un expert du crime organisé, notamment des bandes de motards criminels.

Pendant la guerre des motards, entre la fin des années 1990 et le début des années 2000, il était témoin expert pour la Sûreté du Québec, au sein de laquelle il a mené une brillante carrière.

Il a ensuite été recruté par le Parti libéral du Québec et a été élu pour la première fois dans la circonscription de Chomedey en 2007.

Politique provinciale

Politique