•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fracturation hydraulique viole les lois qui protègent les caribous, selon un rapport

Un caribou de la forêt boréale.

Un caribou de la forêt boréale.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un audit de l'industrie de fracturation hydraulique près de Fort Nelson dans le nord de la Colombie-Britannique révèle que les foreurs n'ont pas respecté les lois provinciales sur la protection des troupeaux de caribou en déclin dans la région.

Le rapport rédigé par le biologiste Dan Webster pour le compte d'Eco-Web Ecological Consulting remonte à 2014, mais a récemment été rendu public.

Selon le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA), qui a récemment examiné une copie du rapport, la Commission du pétrole et du gaz de la Colombie-Britannique a supprimé les résultats de l'étude.

« L’audit a été soumis à la Commission du pétrole et du gaz, dit Ben Parfitt, analyste politique au CCPA. C’est la dernière fois qu’on en a entendu parler jusqu’à ce qu’on reçoive une copie anonyme et que l'on commence à examiner les résultats. »

Une espèce menacée au Canada

M. Parfitt affirme que le rapport confirme des violations « systématiques » des règlements établis par le gouvernement provincial en 2011 pour un plan de rétablissement après la désignation officielle du caribou boréal comme une espèce menacée au Canada.

La fracturation hydraulique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La fracturation hydraulique.

Photo : Associated Press / Brennan Linsley

« Ils construisaient des plateformes d’exploitation beaucoup plus large que ce que les règlements permettaient », a raconté M. Parfitt à l’émission Daybreak North de CBC. « Ils ont construit des longs corridors d’accès et des corridors de pipeline dans des lignes droites ce qui permet aux loups de très facilement repérer les caribous. »

La commission, une société d’État, a déclaré dans un courriel qu’il existait des questions autour de l’audit qui ont empêché sa publication en 2014.

Un porte-parole explique par exemple que certaines des activités examinées sont antérieures à la mise en vigueur des règlements et que les inspections sur place n’ont pas différencié entre les plateformes à plusieurs puits d’exploitation et celles avec un seul puits.

Colombie-Britannique et Yukon

Faune et flore