•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des minimaisons sur le terrain d'une ancienne usine

L'intérieur d'une mini-maison avec espace cuisine, un lit et un coin salon.

Les mini-maisons s'inscrivent dans un mouvement prônant une vie simple.

Photo : Minstead/Facebook

Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les résidents d'Iroquois Falls, en Ontario, verront bientôt de nouvelles petites maisons construites le long de la rivière Abitibi. Ces habitations sont l'initiative de Carole Lyne Robin et de la compagnie Riveredge Developments.

Le projet, nommé Minstead, sera situé sur le terrain de l’ancien moulin à papier de Resolute, fermé en 2014.

Mme Robin est une photographe qui s'est intéressée au phénomène des minimaisons et a vu un potentiel dans la communauté d’Iroquois Falls.

Une femme dans une petite maison en construction.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carole Lyne Robin a construit sa propre minimaison.

Photo : Minstead/Facebook

C'était financièrement la bonne décision à prendre pour mon choix de mode de vie en ce moment. Le coût de la vie augmente continuellement.

Une citation de :Carole Lyne Robin, propriétaire d'une mini-maison

Mme Robin a eu l’aide de son père pour bâtir sa propre minimaison.

Celui-ci a été propriétaire pendant plusieurs années d'une entreprise de construction.

Riveredge Developments, basé à Sault-Sainte-Marie, se spécialise dans la revitalisation des terrains industriels.

Selon le PDG de Riveredge, Justus Veldman, Iroquois Falls est un endroit idéal pour ce genre de projet.

Le maire Shea a créé l’environnement parfait [...] pour soutenir les entrepreneurs comme Carole.

Une citation de :Justus Veldman, PDG de Riveredge Developements

Mme Robin ajoute que le Minstead « montrera à quel point [Iroquois Falls] est progressiste. »

« Riveredge et les fournisseurs locaux vont offrir à Carole le soutien nécessaire pour qu’elle puisse poursuivre son excellent travail et, espérons-le, pour créer plus d’emplois pour la communauté », explique M. Veldman.

Cinq maisons ont été commandées jusqu’à maintenant et seront bâties par des ouvriers locaux.

Une combinaison verticale d'une laveuse et d'une sécheuse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une utilisation optimale de l'espace permet aux propriétaires de mini-maisons de profiter d'un bon niveau de confort.

Photo : Minstead/Facebook

Les travaux de construction de la première mini-maison ont commencé la semaine dernière et seront terminés en quatre semaines.

Le prix de base d’une minimaison est un peu moins de 50 000 $ et varie selon le niveau de confort recherché.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !