•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un automobiliste atteint par une hache sur l'autoroute

Vue de face d'un pare-brise brisé avec un trou longitudinal au niveau de la tête du conducteur. Un mache de hache est entre les sièges du conducteur et du passager.

Une hache a traversé le pare-brise de Mackenzie Peddle.

Photo : Mackenzie Peddle

Radio-Canada

Le 16 mai dernier, Mackenzie Peddle a été atteint par une hache qui a traversé son parebrise alors qu'il était au volant de sa voiture entre Yorkton et Saskatoon. Chanceux dans sa malchance, c'est la deuxième fois que ce Saskatchewanais survit à ce type d'accident.

M. Peddle, un jeune électricien, était « content de rentrer à la maison » par une belle journée ensoleillée, après avoir travaillé à Yorkton. Il lui restait environ une heure de route à faire avant d'arriver chez lui.

Photo de l'intérieur d'une voiture prise depuis la porte du conducteur. Une grande hache repose sur le siège du conducteur. Les sièges sont ensanglantés, avec des débris de verre venant  du parebrise, qui est lui-même détruit.

L'intérieur de la voiture de Peddle Mackenzie

Photo : Mackenzie Peddle

Ce sont les derniers souvenirs de l'homme, avant qu'il soit réveillé une heure plus tard au bruit des coups répétés d'une femme frappant sur sa vitre.

Elle s’était arrêtée pour vérifier que le passager de la voiture stationnée sur la voie d'accotement allait bien. En voyant la tête ensanglantée et l’étourdissement de M. Peddle, elle l'a convaincu d’appeler la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

J’étais totalement étourdi et désorienté. Je me souviens de la femme pointant un objet à côté de moi. Je ne comprenais pas ce que la hache faisait là.

Mackenzie Peddle

Encore sous le choc, Mackenzie Peddle a eu du mal à retrouver le fil des événements. Plusieurs jours après l'accident, la mémoire ne lui est toujours pas revenue.

Malgré les recherches de la GRC, l’origine de la hache reste inconnue, ainsi que les circonstances précises de l’accident. La victime ne se souvient même pas avoir freiné et arrêté sa voiture en bord de route.

Rescapé pour la deuxième fois

C’est la deuxième fois que Mackenzie Peddle survit à un accident aussi improbable et qui se produit dans les mêmes circonstances.

Le pare-brise d'une voiture transpercé par une barre de fer au niveau de la tête du conducteur

Le pare-brise de Peddle Mackenzie transpercé par une barre de fer

Photo : Mackenzie Peddle

Il y a une dizaine d’années, alors qu’il roulait sur l’autoroute près de Kenosee Lake, une barre d’armature avait perforé son pare-brise quasiment au même endroit que la hache. Mackenzie Peddle avait juste eu le temps de voir une étincelle avant l’impact.

La barre a rebondi sur le sol et traversé ma fenêtre pour frôler mon épaule, traverser mon siège arrière et se loger dans mon coffre. C’était comme un coup de feu.

Mackenzie Peddle

La barre de fer provenait d’un camion qui roulait dans la direction opposée et dont le conducteur n’a jamais été retrouvé.

Mackenzie Peddle s’en était là aussi sorti indemne.

Les témoignages de cas similaires qu’il a reçus à la suite de son récent accident lui font croire que sa chance n’est pas si extraordinaire.

Photo prise de la portière passager gauche. Une barre de fer traverse horizontalement la voiture et est plantée dans le coffre.

La barre de fer ayant traversé la voiture de Peddle Mackenzie, dans un accident précédent.

Photo : Mackenzie Peddle

Éviter la troisième fois

À présent, cet électricien ne peut s’empêcher de tressaillir chaque fois qu’une pierre heurte son véhicule quand il est au volant.

J’étais juste bouleversé que ce genre de choses puissent encore arriver et que ça m’arrive encore. C’est frustrant que les gens n’attachent pas ce qu'ils transportent et ne fassent pas attention.

Mackenzie Peddle

Il appelle à la prudence des conducteurs pour ne pas avoir à compter sur sa bonne étoile une troisième fois.

Saskatchewan

Accident de la route