•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mieux informer et accueillir les immigrants francophones

Un groupe de 13 personnes en discussion autour de tables rondes dans une salle communautaire.

Les participants à la consultation au Centre francophone de Thunder Bay.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre francophone de Thunder Bay et l'Association des francophones du Nord-Ouest de l'Ontario (AFNOO) mènent ces jours-ci des consultations pour la création d'une trousse d'accueil pour les immigrants francophones.

Un texte de Miguel Lachance

Cette démarche s’inscrit dans un projet de trois ans du Centre francophone qui vise à réduire l’isolement des francophones à Thunder Bay.

L’AFNOO s’occupe quant à elle du volet régional.

Claire Thiébaut, la gestionnaire du projet pour le Centre francophone, souhaite créer la trousse d’accueil la plus utile possible.

Il ne s'agit pas de réinventer la roue, mais plutôt de s'assurer que les nouveaux arrivants trouvent rapidement des réponses à leurs questions.

Claire Thiébaut, gestionnaire de projet
Vue extérieure du terminalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Aéroport international de Thunder Bay, en Ontario

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Pour y arriver, les deux organismes ont lancé un sondage en ligne, en plus d’organiser des rencontres en personne.

Des consultations ont pour l’instant eu lieu à Thunder Bay, Ignace, Dryden, Sioux Lookout, Terrace Bay et Nipigon.

D’autres communautés de la région seront visitées au cours des prochaines semaines.

Que cherchent les nouveaux arrivants?

Selon le sondage, le logement et le transport sont les priorités pour les personnes qui comptent déménager dans le Nord-Ouest.

Une fois sur place, ils veulent en savoir plus sur les démarches administratives, la présence d’une communauté francophone et les attraits de la ville.

La façade Centre francophone de Thunder Bay sur laquelle sont accrochés des ballons.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Centre francophone à Thunder Bay regroupe plusieurs organismes offrant des services aux francophones de la région.

Photo : Audrey Debruyne

À ces priorités s'ajoutent la santé et l'éducation, selon les personnes consultées lundi soir au Centre francophone.

Éviter l’assimilation

D'après Angèle Brunelle, le principal défi en matière d’immigration francophone est l’intégration à la communauté.

Elle déplore le fait que beaucoup d'immigrants francophones s'intègrent à la majorité anglophone et risquent de perdre leur langue maternelle.

Les entreprises n’ont souvent pas le réflexe d'aiguiller leurs nouveaux employés francophones vers les services en français.

Angèle Brunelle, directrice générale de l'Accueil francophone de Thunder Bay

« [Ces entreprises] parlent des programmes d’immersion, mais pas des écoles francophones ou des organismes francophones », raconte Madame Brunelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !