•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plainte contre José Gaudet pour une blague controversée sur Gregory Charles

Il sourit. Il porte une chemise rose et un veston marine.
José Gaudet Photo: Productions KOTV

L'animateur de la radio Énergie de Montréal José Gaudet se retrouve dans l'embarras à la suite de propos tenus sur les ondes. Radio-Canada a appris qu'une plainte a été déposée lundi devant le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) pour une blague qui comparait Gregory Charles à des matières fécales.

Un texte de Thomas Gerbet

Il est environ 17 heures, le 17 mai, quand l'émission Ça rentre au poste aborde le sujet d'une femme de la Colombie-Britannique qui a jeté ses excréments sur l'employé d'un Tim Hortons. Les trois animateurs décrivent la vidéo devenue virale.

C'est alors que José Gaudet explique que la femme avait visiblement envie de déféquer: « Tu vois dans son regard qu'elle a un Gregory Charles prêt à sortir sur scène », dit-il­. En studio, personne ne le reprend.

« Une petite joke »

Le lendemain, à la même heure, José Gaudet a dit regretter ses propos en les qualifiant de « petite joke ».

Il y a peut-être des gens que ça a pu offenser et on s'en excuse, ce n'était pas le but.

José Gaudet, le 18 mai sur les ondes de la radio Énergie.

José Gaudet a aussi affirmé que Gregory Charles est « un chum » et qu'il pense que l'artiste l'aime aussi.

Bell Média, propriétaire de la radio Énergie, a fait savoir par courriel, mercredi, que José Gaudet avait présenté directement ses excuses à Gregory Charles.

« Les commentaires de José Gaudet étaient bien sûr tout à fait contraires à nos normes et à notre code de conduite et, par conséquent, la situation a été gérée à l’interne », écrit le directeur des communications de Bell Média, Simon Céré.

Plainte pour « racisme »

Les excuses publiques n'ont pas empêché le dépôt d'une plainte devant le Conseil canadien des normes de la radiotélévision. C'est le documentariste Will Prosper, porte-parole du mouvement citoyen Montréal-Nord Républik, qui a saisi le CCNR.

« Ces propos tenus par l'animateur José Gaudet, et aucunement conspués par les coanimateurs, sont inacceptables et comparent une personne ayant une mélanine brune/noire à des excréments », peut-on lire dans sa plainte obtenue par Radio-Canada.

Ceci n’a rien à voir avec de l'humour et contribue à un sentiment d'exclusion de ma part et des gens issus des communautés noires ne faisant qu'accentuer le racisme au sein de notre société.

Extrait de la plainte formulée par Will Prosper contre José Gaudet

Will Prosper poursuit : « Un radiodiffuseur ne peut accepter que de tels propos soient prodigués avec tant de légèreté de la part de qui que ce soit sur leurs ondes. »

Il réclame des sanctions contre l'animateur et la radio Énergie ainsi que des « excuses publiques aux communautés noires ainsi qu’à l’égard de Gregory Charles ».

La société de production de Gregory Charles a fait savoir que l'artiste ne fera pas de commentaire et ne portera pas plainte.

Will Prosper recommande d'offrir aux animateurs de cette émission des formations antiracistes pour éviter qu'un tel incident ne se reproduise.

« Il serait intéressant de consacrer une portion de cette émission à une discussion sur cette formation, poursuit-il, car plusieurs auditeurs prendraient conscience de l’impact des mots sur nos concitoyens-nes au Québec et ceci contribuerait à améliorer notre vivre-ensemble. »

Mike Ward soutient José Gaudet

L'humoriste Mike Ward a réagi à la controverse. « José Gaudet doit s'excuser pour un gag qu'il a fait à son show radio humoristique. God damn! », a-t-il écrit sur sa page Facebook, avant d'ajouter : « C'est exactement pour cette raison que je retournerai jamais à la radio conventionnelle. »

Il croit qu'il a beaucoup plus de liberté pour faire des « gags louches » dans les balados auxquels il participe.

En 2016, Mike Ward avait été condamné à verser 35 000 $ pour un sketch controversé au sujet du handicap de Jérémy Gabriel.

Humour

Arts