•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec prêt à prolonger la route 138 s'il s'entend avec les Innus

La fameuse photographie illustrant la fin de la route 138
Fin de la route 138 à Kegaska Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, espère s'entendre rapidement avec les Innus afin d'amorcer cet été les travaux de déboisement pour le prolongement de la route 138, entre Kegaska et La Romaine.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Pierre Arcand soutient que des négociations ont lieu avec les communautés innues « à propos des emplois » et que les travaux pourraient commencer « dès cet été », une fois ces négociations terminées.

Le vice-chef de la communauté de Nutashkuan, Francis Ishpatao confirme des « rapprochements » avec Québec, en soutenant être en « processus pour parler de ce dossier-là dans les prochains jours avec un représentant du gouvernement ». De son côté, le chef de la communauté d'Unamen Shipu, Bryan Mark, affirme que sa communauté n'a pas été contactée par le ministre et qu'aucune offre n'est sur la table pour le moment. Par contre, il affirme avoir été invité à l'Assemblée nationale, le 7 juin, avec d'autres acteurs de la Basse-Côte-Nord, pour discuter du dossier du prolongement de la route 138.

Le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre ArcandLe ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Pour commencer à partir de Kegaska et d'aller vers La Romaine, nous, sur le plan financier, on est prêt à commencer.

Pierre Arcand, ministre responsable de la Côte-Nord

Selon le ministre, une somme de 250 millions de dollars est déjà disponible pour mener à bien le projet. Il indique vouloir prolonger la route « par étape ». « Il y aura un deuxième 250 millions qui va se faire, et un troisième, explique-t-il. On va terminer au fil des prochaines années.  »

Fin de tournée

Le ministre Arcand a fait ces déclarations vendredi dernier à la fin d'une tournée de quatre jours en Basse-Côte-Nord.

Il regrette de ne pas avoir pu effectuer une tournée plus tôt dans son mandat. « Ce sont toujours des enjeux de temps », selon lui.

Quand on va me parler de quelque chose, que ce soit le maire Randy Jones ou encore Mme Beaudoin, la nouvelle mairesse de Blanc-Sablon, bien au moins je vais savoir de quoi on parle.

Pierre Arcand, ministre responsable de la Côte-Nord

Pierre Arcand a profité de son passage sur la Côte-Nord pour annoncer des investissements à la salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles, dans un réseau Internet haute vitesse en Basse-Côte-Nord, de même que pour faciliter la relocalisation du siège social de la Commission scolaire du Littoral vers Blanc-Sablon.

Côte-Nord

Politique autochtone