•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alberto traverse les États-Unis après avoir causé des inondations à Cuba

Un pont emporté par une rivière en crue.
Un pont emporté par les eaux gonflées par la tempête Alberto. Photo: AFP/Getty Images / STR
Radio-Canada

La tempête subtropicale Alberto qui a causé d'importantes inondations à Cuba a été rétrogradée au rang de dépression tropicale mardi. Le système poursuit sa route dans les États du sud des États-Unis, notamment en Alabama, où de fortes pluies sont attendues au cours des prochaines heures.

Le puissant système météorologique qui est maintenant passé au rang de dépression tropicale, selon les services météorologiques américains, a entraîné de fortes crues sur l’île de Cuba qui ont emporté des routes, des ponts et paralysé plusieurs infrastructures, dont la raffinerie de pétrole de Cienfuegos.

Des résidus pétroliers qui ont fui des installations ont pu être contenus par des équipes d'urgence, assurent les autorités locales.

Au moins 10 000 personnes ont dû être évacuées dans la province de Cienfuegos en raison des inondations provoquées par la tempête qui s’est formée dans la mer des Caraïbes vendredi dernier, marquant le début de la saison des ouragans dans l’Atlantique une semaine plus tôt que prévu cette année.

Une rivière en crue.De fortes inondations ont causé des ravages dans plusieurs provinces de l'île de Cuba. Photo : AFP/Getty Images / STR

Les crues ont été à ce point fortes que l’autoroute qui relie les provinces de Cienfuegos et Santa Clara a été coupée à plusieurs endroits par les crues.

Un pont s’est également effondré sur la rivière Zaza dans la province de Sancti Spiritus, tandis que les récoltes sont menacées par les inondations dans les provinces de Ciego de Avila et de Pinard el Rio où les autorités ont travaillé sans relâche pour protéger une récolte de 28 000 tonnes de feuilles de tabac.

La dépression poursuit sa route vers le centre des États-Unis

Le centre de la tempête s'approche très près de la côté nord du golfe du Mexique.Une image satellite d'Aberto prise lundi à 10 h (HAE). Photo : Colorado State University/CIRA

Pendant ce temps, aux États-Unis, la tempête Alberto poursuit sa route dans les terres de l'Alabama et de la Georgie. Elle a tout de même perdu de son intensité après avoir balayé la Floride lundi et causé des dégâts limités.

Considéré maintenant comme une dépression tropicale par l’Agence nationale océanique et atmosphérique (NOAA), Alberto doit générer de fortes pluies au cours de la journée en Alabama, en Georgie, au Tennessee, en Caroline du Nord ainsi qu’en Caroline du Sud. Certaines régions recevront jusqu’à 30 centimètres de pluie, préviennent les météorologues.

Bien que la dépression tropicale ait perdu beaucoup de son intensité, les autorités mettent la population en garde contre les inondations, les glissements de terrain et les forts vents qui atteignent plus de 100 km/h par endroits.

Deux journalistes d'une chaîne de télévision de Greenville, en Caroline du Sud, ont été tués sur le coup lundi lorsqu'un arbre déraciné s'est abattu sur leur véhicule au moment où ils couvraient les intempéries en Caroline du Nord.

Le système devrait ensuite poursuivre sa trajectoire vers la vallée de l'Ohio et la région des Grands Lacs plus tard cette semaine.

La saison 2018 des ouragans dans l'Atlantique pourrait compter de 10 à 16 tempêtes tropicales cette année selon les prévisions de la NOAA. De ce nombre, de 5 à 9 d’entre elles pourraient se transformer en ouragans.

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Amériques

International