•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des réactions partagées au réaménagement du chemin Mountain à Moncton

Travaux sur le chemin Mountain, à Moncton

Des travaux ont commencé sur un tronçon du chemin Mountain, à Moncton, pour aménager des voies cyclables des deux côtés.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les travaux de réaménagement du chemin Mountain, une artère majeure de Moncton, ont commencé lundi, même s'ils ne font pas l'unanimité.

Les travaux feront passer de quatre à trois le nombre de voies réservées à la circulation automobile, entre le chemin Front Mountain et la cour Woodhaven. Il y aura une voie pour la circulation dans chaque direction et une voie centrale pour faciliter les virages à gauche. Un espace sera aménagé pour les cyclistes, des deux côtés du chemin.

Ces travaux ont pour but de modérer la vitesse des véhicules et de réduire les collisions avec les cyclistes.

Pas tous d'accord

Annoncée sur Facebook par la Ville de Moncton, les travaux n'ont pas suscité l'adhésion de tous. Plusieurs parlent de la voie du centre comme d'un danger public ou une « voie suicide ».

Image modélisée du futur chemin Mountain constitué de deux voies cyclables, deux voies pour automobilistes et une voie centrale pour virer à gauche.

Reconfiguration du chemin Mountain entre la cour Woodhaven et le chemin Front Mountain.

Photo : Ville de Moncton/Facebook

Pourtant, ce type de voies a fait ses preuves selon Alcide Richard, directeur du département d'ingénierie de la Ville de Moncton. Des travaux similaires ont été réalisés à plusieurs endroits dans la ville au fil des années, y compris sur le chemin Old Shediac ainsi que le chemin Salisbury, et dans la plupart des cas, les résultats ont été positifs, dit-il.

J'ai eu plus de mondes qui sont revenus une fois que ça a été bâtie et qui m'ont expliqué que ça a fait ce qu'on voulait : ça calme le trafic et il y a beaucoup moins de vitesse.

Alcide Richard, directeur du département d'ingénierie de la Ville de Moncton

Plus de sécurité pour les cyclistes

Pour les cyclistes, les voies qui leur sont réservées sont un pas dans la bonne direction. Certains disent qu'on ne créera pas une piste cyclable à proprement parler, mais que ces voies permettront tout de même de délimiter l'espace, ce qui leur donnera un peu plus de sécurité.

Alcide Richard est conscient que d'aménager des tronçons de routes pour les cyclistes à plusieurs endroits de la municipalité ne règle pas le problème de continuité de la route pour les cyclistes, mais il croit qu'il s'agit d'une bonne manière de faire croître la communauté des cyclistes. « On veut que les gens qui veulent faire du vélo à l'intérieur d'un secteur puissent le faire. »

Alcide Richard, directeur du département d'ingénierie de la Ville de Moncton

Alcide Richard, directeur du département d'ingénierie de la Ville de Moncton

Photo : Radio-Canada / Paul Landry

Dans un monde idéal, dit-il, il y aurait des pistes cyclables partout, mais la ville préfère procéder par étapes.

« On veut amener de l'amélioration. Puis là, avec des gens qui utilisent plus les pistes cyclables puis qu'on voit que les gens se servent des installations qu'on leur offre, ça donnera peut-être la poussée qu'on a besoin pour faire des investissements dans des secteurs plus compliqués. »

Nouveau-Brunswick

Cyclisme sur route