•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

106,25 $ par mois pour les aidants naturels au Nouveau-Brunswick

Les aidants naturels ont droit à un repos, dit la travailleuse sociale Karine Joly.

Les aidants naturels ont maintenant droit à une prestation mensuelle non imposable au Nouveau-Brunswick.

Photo : iStock

Radio-Canada

Comme il l'avait promis dans son dernier budget, le gouvernement Gallant établit une prestation non imposable pour les aidants naturels.

Les aidants naturels sont les personnes qui fournissent des « soins et de l’aide de façon régulière et continue, sans être rémunérées, à une personne qui a besoin de soutien en raison de son état physique, cognitif ou mental », selon la définition qu’en donne le gouvernement provincial.

Le montant de la prestation a été fixé à 106,25 $ par mois, non imposable. La prestation est rétroactive au 1er avril.

Elle sera seulement offerte, toutefois, aux aidants principaux des clients du ministère du Développement social qui reçoivent des services à domicile dans le cadre des programmes de soins de longue durée ou de soutien aux personnes qui ont un handicap.

Haley Flaro souriante face à l'appareil photo.

Haley Flaro travaille auprès de personnes à mobilité réduite. Elle est directrice générale de Capacité Nouveau-Brunswick à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

La directrice générale de l'organisme Capacité Nouveau-Brunswick travaille auprès de personnes à mobilité réduite qui pourraient bénéficier de cette aide. Le temps qu'un aidant naturel peut leur consacrer est variable, explique-t-elle.

Ça va de deux à trois heures par mois, jusqu’à 20 à 30 heures par mois, ça dépend d’où la personne vit et quel est le soutien qu’elle reçoit.

Haley Flaro, directrice générale, Capacité Nouveau-Brunswick

Les aidants naturels consacrent du temps pour l'aide de proches dans le besoin et ils doivent parfois débourser des sommes d'argent afin de soutenir une personne vivant avec un handicap ou un aîné.

On travaille avec beaucoup de personnes qui ont besoin d’aide à la maison ou pour se déplacer. Il y a des membres de la famille ou des voisins qui aident ces personnes, mais cela vient avec un grand coût.

Haley Flaro, directrice générale, Capacité Nouveau-Brunswick

Un proche aidant par bénéficiaire

Pour être admissible à la prestation, l’aidant naturel devra être le soutien principal des bénéficiaires. Le proche aidant pourra être un conjoint, un parent, un enfant adulte ou un autre membre de la famille élargie, un ami ou un voisin.

Les formulaires de demande seront disponibles à compter du mois prochain. Ils devront être remplis par l’aidant et par le ou la bénéficiaire de ses soins.

La province a affecté 11,3 millions de dollars à cette prestation dans le dernier budget.

Cette mesure est réclamée depuis longtemps par les associations d’aînés et par des aidants naturels, dont certains ont dû quitter des emplois pour s’occuper de proches.

Nouveau-Brunswick

Société