•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après 48 jours de marche, Rance Cardinal arrive à Humboldt

Un groupe de personnes, vêtues de chandails de hockey, marchent joyeusement. Certaines tiennent un drapeau et des pancartes.

Rance Cardinal arrive à Humboldt, en Saskatchewan, après avoir parcouru 1200 km à pied en 48 jours à partir de Sioux Lookout, en Ontario.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des centaines de personnes se sont rassemblées dimanche à Humboldt, en Saskatchewan, pour saluer et applaudir Rance Cardinal. L'homme de 24 ans a marché 1200 km en 48 jours, entre Sioux Lookout, en Ontario, et Humboldt, afin de remettre une pancarte avec le message Humboldt Strong à la communauté ébranlée par l'accident d'autocar qui a fait 16 morts.

Rance Cardinal a entamé son périple le 11 avril dernier, quelques jours après l’accident entre un camion semi-remorque et un autocar à bord duquel se trouvaient des membres des Broncos de Humboldt.

Il ne se doutait pas, alors, que son expédition allait prendre tant d’ampleur et susciter tant de soutien. Une page Facebook consacrée à sa marche compte à présent plus de 10 000 membres, de nombreuses personnes lui ont offert de la nourriture et lui ont proposé de l’héberger, et il a été surnommé le Terry Fox du hockey.

Je ne fais pas ça pour l'argent, je ne fais pas cela pour la gloire.

Rance Cardinal

Le jeune homme explique qu’il voulait faire partager la guérison et la force aux personnes en deuil.

Lui-même joueur de hockey junior à une époque, il raconte qu’il a dû faire face à la douleur, après la perte d’un frère et d’un coéquipier.

Il raconte qu’il s’est d’abord tourné vers l’alcool et la drogue pour atténuer la souffrance et qu’il lui a fallu des années pour se débarrasser de ses démons.

« C'est une source d'inspiration pour nous tous ici », dit Becky Ell, de Humboldt, une des personnes qui sont venues féliciter Rance Cardinal.

Des membres de sa famille et des amis ont fait le voyage depuis la communauté d’origine du jeune homme, Saddle Lake, en Alberta.

Sa mère, Sherrie Lee Cardinal, affirme qu’elle n’a pas vu son fils depuis trois ans.

« Toutes les vies qu'il a touchées, c'est si beau de savoir qu'il est mon fils. C'est un honneur, je suis si fière », dit-elle avec émotion.

Avec les informations de Janani Whitfield, CBC News

Saskatchewan

Société