•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

VLB, Joséphine Bacon et Jeannot Painchaud honorés par l'Ordre des arts et des lettres

Victor-Lévy Beaulieu, Joséphine Bacon et Jeannot Painchaud reçoivent l'Ordre des arts et des lettres du Québec.

Victor-Lévy Beaulieu, Joséphine Bacon et Jeannot Painchaud reçoivent l'Ordre des arts et des lettres du Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'écrivain pistolois Victor-Lévy Beaulieu, la poète innue Joséphine Bacon et le cofondateur madelinot du Cirque Éloize, Jeannot Painchaud, reçoivent lundi le titre de Compagnon des arts et des lettres du Québec.

Cette distinction, octroyée par le Conseil des arts et des lettres du Québec, a pour but de souligner leur contribution remarquable au développement, à la promotion et au rayonnement des arts et des lettres au Québec.

Victor-Lévy Beaulieu reçoit ce titre pour souligner son « œuvre colossale ». L'écrivain a écrit plus d'une cinquantaine de romans, d'essais, de pièces de théâtre et de séries télé, notamment L'Héritage, Montréal P.Q. et Bouscotte.

Il est également connu comme polémiste et éditeur. Il dirige toujours une maison d'édition à Trois-Pistoles.

Victor-Lévy Beaulieu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Victor-Lévy Beaulieu

Photo : Radio-Canada

Jeannot Painchaud est cofondateur du Cirque Éloize. Depuis sa fondation, il y a 25 ans, le Cirque Éloize a fait rayonner le cirque québécois dans plus d'une cinquantaine de pays, et 3000 personnes y ont travaillé.

« Ça représente 25 années de travail. [...] Je pense que c'est tout un mouvement qui est né à cette époque-là. On a eu la chance de faire partie d'un groupe qui a un peu transformé la discipline du cirque qui est devenu plus moderne », a affirmé Jeannot Painchaud dans une récente entrevue à l'émission Bon pied, bonne heure.

Le spectacle « Saloon » du Cirque Éloize.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le spectacle Saloon du Cirque Éloize

Photo : Radio-Canada

Joséphine Bacon, pour sa part, est à la fois poète, réalisatrice de documentaires et traductrice innue. Originaire de Pessamit, Joséphine Bacon tente de perpétuer la tradition de ses ancêtres. Elle est régulièrement invitée à participer à des spectacles de poésie partout sur la planète.

En entrevue à l’émission Boréale 138, Joséphine Bacon affirme être reconnaissante de recevoir cette distinction.

Joséphine Bacon.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Joséphine Bacon

Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

Elle raconte que sa carrière de poète a commencé de manière fortuite. Joséphine Bacon écrivait sur des factures, sur des paquets de cigarettes et sur de vieilles cartes de bingo qu’elle jetait chez l’une de ses amies. Celle-ci conservait ses poèmes et lui a suggéré d’en faire un recueil.

Aujourd’hui, Joséphine Bacon dit écrire dans le but, entre autres, de léguer une partie de sa culture et de sa langue aux générations futures.

Aujourd’hui, je comprends toute l’importance d’écrire dans ma langue. C’est pour ces jeunes qui sont déjà là et ceux qui viendront après.

Une citation de : Joséphine Bacon, poète

L’artiste innue travaille sur de nombreux projets. Elle termine notamment l’écriture d’un premier livre en français, qui paraîtra cet automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !