•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vandalisme dans un cimetière d’Arvida

Des pierres tombales.

Des pierres tombales ont été renversées dans le cimetière Saint-Philippe à Arvida.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le cimetière Saint-Philippe d'Arvida a été vandalisé dimanche en début de soirée.

Un texte de Roxanne Simard

Une trentaine de statuettes, vases et pierres tombales ont été renversés ou fracassés.

L'administration du cimetière évalue pour l'instant les dommages à plus de 5000 $, un montant qui devrait augmenter une fois l'analyse terminée.

« On parle de monuments qui ont été poussés par terre, il y a des statues qui ont été cassées, des croix arrachées, plein de choses comme ça », explique Hélène Cloutier, la directrice de la Corporation des cimetières catholiques de Jonquière.

Une statue brisée devant une pierre tombaleAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dimanche, une dizaine de statuettes, vases et pierres tombales auraient été renversées ou fracassées.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Individus arrêtés

La Sécurité publique de Saguenay a arrêté deux individus en lien avec cette affaire. Un automobiliste, qui a vu les vandales à l’oeuvre, a avisé les policiers.

« Vous comprendrez que les jeunes avaient pris la fuite, dans la coulée. Il y a des recherches qui ont été faites, et grâce à la surveillance de plusieurs patrouilleurs dans le secteur [...], on a été capables de mettre la main sur les deux personnes qui avaient commis ces méfaits », souligne Bruno Cormier, porte-parole à la Sécurité publique de Saguenay.

Un homme et un adolescent devraient comparaître sous des accusations de méfait public au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !