•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 marathons en 10 jours : mission accomplie pour Patrick Charlebois

10 marathons en 10 jours : mission accomplie pour Patrick Charlebois

« Je ne veux pas arriver, je ne veux pas que ça finisse », s'est dit Patrick Charlebois alors qu'il s'apprêtait à terminer le dixième et dernier marathon de son défi pancanadien au parc Stanley à Vancouver.

Un texte de Marilyn Marceau

Le père de quatre enfants s'était donné comme mission de courir 10 marathons en 10 jours dans 10 provinces et il a réussi.

Il a franchi la ligne d'arrivée de ce dernier marathon en compagnie du frère de Terry Fox, un moment privilégié pour le coureur de Trois-Rivières qui aurait volontiers continuer la course à ses côtés.

Darrell Fox, 55 ans, l’a accompagné durant les 10 derniers kilomètres.

Les deux hommes qui courent sur le bord de l'eau, dans un sentier du parc Stanley.Patrick Charlebois et Darrell Fox ont couru une dizaine de kilomètres ensemble au parc Stanley. Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

En plus d’être un défi personnel pour Patrick Charlebois, le Canadian Marathon Challenge était une façon d’amasser des dons pour la Fondation Terry Fox, qui finance la recherche sur le cancer.

Avant de mourir, Terry Fox a dit qu'il souhaitait que les efforts pour vaincre le cancer se poursuivent, nous a raconté Darrell Fox tout juste avant sa course avec le Trifluvien.

Darrell Fox était donc ému de voir que, 38 ans après le Marathon de l'espoir, des gens comme Patrick Charlebois suivent les traces de son frère.

Patrick Charlebois les bras dans les airs aux côtés de Darrell Fox, le frère de Terry FoxPatrick Charlebois a franchi la ligne d'arrivée de son dixième et dernier marathon en compagnie de Darrell Fox, au parc Stanley à Vancouver. Photo : Radio-Canada / Sarah Murphy

Chaque fois que quelqu’un donnait des fonds à l’association en cliquant sur le lien du Canadian Marathon Challenge, Patrick Charlebois recevait un courriel. Ces dons l’ont aidé à rester motivé durant le défi.

On ne sait pas encore combien d'argent a été amassé grâce à son défi, mais, à mi-parcours, au moins 3000 $ avaient été donnés par des gens interpellés par le défi de Patrick Charlebois.

Gens de Trois-Rivières debout dehors qui parlent à Patrick CharleboisDes gens de Trois-Rivières de passage à Vancouver sont venus encourager Patrick Charlebois au parc Stanley. Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Un impressionnant marathonien

Même si l’objectif n’était pas de battre des records de vitesse, mais plutôt de tenir le coup malgré les blessures, le gestionnaire de portefeuilles dans une institution financière de Trois-Rivières n’a pu s’empêcher de pousser la note autant qu’il le pouvait.

Il a couru 2 de ses 10 marathons en moins de 3 heures.

« J’ai connu une très belle semaine. Au début, j’étais prudent dans mes temps, dans mes cadences, et plus la semaine avançait, plus je gagnais en confiance », at-t-il expliqué avant de prendre le départ de la course à Vancouver.

Patrick Charlebois au parc Stanley à Vancouver, les bras dans les airs.Patrick Charlebois à quelques minutes du 10e et dernier marathon de son défi pancanadien. Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

L’homme de 48 ans est le premier Canadien à avoir fait le World Marathon Challenge (sept marathons en sept jours sur sept continents).

Patrick Charlebois a couru ses marathons avec des problèmes au genou gauche ainsi qu'une douleur au talon qui l'a amené à faire trouer ses souliers pour enlever la tension à cet endroit, du jamais vu dans le monde de la course.

« Ça a réveillé les gens en disant : "Si vous avez mal, il y a toutes sortes de solutions" », a-t-il lancé.

Patrick Charlebois affirme, sourire en coin, que son prochain défi sera... de se reposer!

Course

Sports