•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actualité qui a marqué le week-end

Radio-Canada

Des partis politiques québécois en mode préélectoral; une première candidate voilée au Québec; une nouvelle crise politique qui se dessine en Italie; une « révolution tranquille » en Irlande. Petit résumé de l'actualité que vous avez peut-être manquée cette fin de semaine.


« Libérez-vous! » des libéraux, lance François Legault

François Legault lors de son discours, avec des députés de la CAQ derrière lui.François Legault, dimanche, lors du congrès de la CAQ, à Lévis Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

C’était fin de semaine de congrès pour la Coalition avenir Québec de François Legault. Le chef politique en a profité pour promettre de ne pas financer la ligne rose de métro si chère à la mairesse de Montréal, Valérie Plante. M. Legault a aussi présenté une nouvelle candidate, Nadine Girault, une ex-libérale pour qui le parti de Philippe Couillard est « déconnecté » de la population et « arrogant ». En clôture du congrès, dimanche, le chef de la CAQ a invité les électeurs anglophones à se « libérer » des libéraux en lançant un « Free yourself! » bien senti. LIRE LA SUITE


Le PQ promet la « véritable gratuité scolaire »

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, lors de la période de questions le 16 mai 2018. Un gouvernement dirigé par Jean-Francois Lisée mettrait en place la gratuité scolaire au cégep et à l'université. Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

De son côté, le Parti québécois (PQ) tenait son conseil national, dimanche, à Drummondville. Le chef Jean-François Lisée a présenté une mesure phare de son programme électorale, soit une « véritable gratuité scolaire » au cégep et à l'université. La mesure, dont le coût est estimé à 400 millions de dollars par an, serait mise en place graduellement, d'abord pour les foyers à faibles revenus et la classe moyenne moins prospère. M. Lisée a assuré que cette première étape pourrait être réalisée dans un premier mandat. LIRE LA SUITE


Une candidate de Québec solidaire veut la fin du débat sur le port du voile

Ève Torres devant un microÈve Torres Photo : Radio-Canada

Ève Torres est devenue, samedi, la première femme voilée à être candidate pour une élection au Québec. La Franco-Québécoise, qui briguera les suffrages pour Québec solidaire dans la circonscription de Mont-Royal-Outremont, a profité de son assemblée d’investiture pour critiquer ceux qui, parmi la classe politique, « continuent de créer ce clivage social en jouant sur la peur de l’autre, en utilisant ces fameux signes religieux ». Elle a précisé que le port du voile est un choix personnel, mais a déploré que ce choix ne lui « appartienne plus ». LIRE LA SUITE


Les préparatifs en vue du sommet entre Trump et Kim vont bon train

À gauche : le président américain Donald Trump. À droite : le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.Après s'être entretenu avec Trump, le président sud-coréen a dit avoir transmis au dirigeant nord-coréen la « ferme volonté » du président américain d'en finir avec la relation hostile entre Washington et Pyongyang. Photo : Reuters

Une délégation américaine était engagée dimanche dans des discussions avec des responsables nord-coréens dans la zone démilitarisée qui divise les deux Corées afin de préparer le sommet tant attendu entre Donald Trump et Kim Jong-un, objet de spectaculaires revirements diplomatiques. Après plusieurs jours de turbulences et d’acrobaties diplomatiques, Donald Trump se montre désormais optimiste quant au maintien de cette rencontre historique, prévue le 12 juin à Singapour, dont il avait pourtant lui-même annoncé l'annulation jeudi. LIRE LA SUITE


L’Italie aux prises avec une nouvelle crise politique

Giuseppe Conte, la mine basse, devant des drapeaux de l'Italie et de l'Union européenne. Giuseppe Conte, de la Ligue et du Mouvement 5 étoiles, avait été choisi mercredi par le président de l'Italie afin de former un gouvernement de droite. Photo : AFP / Getty Images / Vincenzo Pinto

En Italie, les élections législatives du 4 mars dernier avaient été l’occasion d’une percée historique des forces antisystème et eurosceptique, qui avaient obtenu une majorité. Dimanche, Giuseppe Conte, un non élu inconnu du public et choisi par le Mouvement 5 étoiles (M5S) et la Ligue du Nord pour devenir premier ministre, a jeté l’éponge. Le président du pays, Sergio Mattarella, a refusé d’accepter que soit nommé un eurosceptique au poste de ministre de l’Économie, ce qui a entraîné le retrait de M. Conte. Luigi Di Maio, chef de file du M5S, cherche maintenant à obtenir la destitution du président, qui, de son côté, est à la recherche d'une solution et a convoqué lundi matin l'économiste Carlo Cottarelli, un ex-haut responsable du Fonds monétaire international (FMI). LIRE LA SUITE


Aboutissement d'une « révolution tranquille » en Irlande

Deux femmes, l'une frisée, l'autre non, s'enlacent. Celle de gauche sourit, entourée par la foule.Des scènes de liesse ont éclaté devant le chateau de Dublin lors de l'annonce des résultats du référendum. Photo : Getty Images / Jeff J Mitchell

Les Irlandais ont largement dit « oui » à la légalisation de l'avortement lors d’un référendum historique qui s’est tenu vendredi. Naguère pays parmi les plus conservateurs d'Europe, l'Irlande, où le divorce n'a été légalisé qu'en 1995, continue ainsi son évolution rapide sur les questions de société, après être devenu le premier pays du monde à légaliser au suffrage universel direct le droit au mariage des couples homosexuels, il y a trois ans. « Ce que nous voyons aujourd'hui, c'est l'aboutissement d'une révolution tranquille qui s'est déroulée en Irlande au cours des 10 ou 20 dernières années », a déclaré le premier ministre irlandais, samedi. LIRE LA SUITE


Le sud des États-Unis menacé par la tempête Alberto

Un homme roule en vélo sur une voie inondée.À Bahia Honda, sur la côte ouest de Cuba, les précipitations de la tempête Alberto inondent des routes. Photo : Reuters / Alexandre Meneghini

La côte américaine du golfe du Mexique se préparait dimanche à subir la tempête subtropicale Alberto. De 13 à 25 centimètres de pluie étaient attendus, et la Floride, le Mississippi et l'Alabama ont déclaré l'état d'urgence. Alberto, première tempête de la saison 2018 des ouragans, menace aussi Cuba et le Mexique. LIRE LA SUITE


Céline Dion et UNICEF Canada veulent faire du Canada le meilleur endroit du monde où grandir

Céline Dion chante "My Heart will Go On" aux Billboard Music Awards à Las Vegas, le 21 mai 2017. Céline Dion est l'une des célébrités qui prennent part à la campagne visant à faire du Canada le meilleur endroit du monde où grandir d'ici 2030. Photo : Radio-Canada / Chris Pizzello

UNICEF Canada, qui lance une campagne visant à faire du Canada le meilleur endroit du monde où grandir d'ici 2030, s’associe à une brochette de vedettes pour ce faire. En font notamment partie Xavier Dolan, Denis Villeneuve, Marc-André Grondin, Sugar Sammy, Keanu Reeves, Avril Lavigne et Eugenie Bouchard. Avec ce coup de pub, l’organisme tente de rectifier le tir, puisqu’un rapport de l'UNICEF publié en 2017 a classé le Canada au 37e rang sur 41 pays évalués en matière de sécurité alimentaire chez les enfants. LIRE LA SUITE


Bonne semaine!

Société