•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carleton-sur-Mer présente son futur quai

Carleton-sur-Mer a présenté les plans de son nouveau quai
Carleton-sur-Mer a présenté les plans de son futur quai. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Ville de Carleton-sur-Mer a dévoilé à la population, samedi, les nouveaux plans de réfection du quai. Il s'agit d'un nouveau projet, car Pêches et Océans Canada a décidé de devenir propriétaire de la majeure partie de l'infrastructure.

Le Ministère assumera le coût des travaux qui devraient commencer cet automne. Par la suite, Carleton-sur-Mer deviendra propriétaire de la section publique du quai, qui représente environ le quart de la superficie de l'infrastructure.

Le quai de Carleton-sur-Mer fera peau neuve en 2019.Le quai de Carleton-sur-Mer fera peau neuve en 2019. Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

La Municipalité aura alors à en assurer l’entretien, dont les coûts demeurent à déterminer.

Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, indique que les dépenses seront minimisées.

« On va avoir une petite surface verticale qui demande peu d’entretien. On n’a pas encore les chiffres officiels, mais ça va être quelque chose de très raisonnable », explique-t-il.

Pêcheurs et plaisanciers avantagés

Un brise-lame sera installé, ce qui permettra d’accueillir davantage de navires de plaisance et d'ainsi augmenter les revenus de la marina.

Les pêcheurs sportifs auront toujours leur place. Quant aux pêcheurs professionnels, ils n’auront plus à s’amarrer côte à côte.

Le président de l’administration portuaire, Éric Bujold, affirme que ce nouvel outil sera véritablement avantageux.

Des navires de pêche n'auront plus à s'amarrer côte à côte après la réfection du quai.Des navires de pêche n'auront plus à s'amarrer côte à côte après la réfection du quai de Carleton-sur-Mer. Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Avec le brise-lame, ça va venir protéger nos bateaux et avoir des activités qui vont être plus agréables, du travail plus agréable. Ça va nous faire du bien!

Éric Bujold, président de l'administration portuaire

L’enrochement, un frein au développement ?

Toutefois, le projet actuel ne fait pas l’unanimité. Un groupe de citoyens aimerait un changement aux plans, afin d’éliminer l’enrochement de la partie ouest du quai.

Les pierres empêcheraient les gros navires de s’amarrer et élimineraient toute possibilité de développement, selon eux.

« Il peut arriver n’importe quoi d’ici 5, 6 ans ou 10 ans. C’est pour le développement, donner une chance aux générations futures, d’être capables de se servir d’un quai quand ils vont en avoir besoin », affirme le porte-parole du groupe, Jean-Paul Boudreau.

Le nouveau quai de Carleton-sur-Mer est attendu en 2019.Le nouveau quai de Carleton-sur-Mer est attendu en 2019. Photo : Radio-Canada

Pour sa part, le maire affirme que des consultations se poursuivent avec Pêches et Océans pour diminuer l’enrochement le plus possible sur cette zone. Les plans présentés pourraient être modifiés.

La réfection de l’infrastructure est très attendue par la population. Le quai a d’ailleurs atteint la fin de sa durée de vie utile en 2012.

Selon les plans présentés, les travaux devraient se terminer en 2019.

D’après les informations de Jean-François Deschênes

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Société