•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle mobilisation pour une consigne sur les bouteilles de vin

Des syndicats réclament toujours l'instauration d'une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux vendues à la SAQ.
Des syndicats réclament toujours l'instauration d'une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux vendues à la SAQ. Photo: Radio-Canada

Des syndicats reviennent à la charge pour réclamer l'instauration d'une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux vendues à la Société des alcools du Québec. Les militants visiteront plusieurs succursales de la SAQ, ce samedi, pour inciter les citoyens à signer une pétition en ce sens.

Cette action s'inscrit dans le cadre de la campagne « Je signe pour la consigne/Verre : la fin du gaspillage ».

Une première séance de signatures a été tenue en décembre. Une pétition en ligne est aussi disponible sur le site de l'Assemblée nationale.

« Selon les dernières données disponibles, seulement 14 % du verre déposé dans nos bacs à recyclage a droit à une seconde vie. Nous savons que ce pourcentage a quelque peu augmenté, mais le reste se retrouve toujours dans des sites d'enfouissement. Voilà pourquoi, au même moment, l'usine d'Owens Illinois doit acheter du verre à fort prix dans le reste du Canada et aux États-Unis. Cette situation est totalement absurde », lance l'adjoint au directeur québécois des Métallos, Dominic Lemieux.

« La SAQ dispose d'un réseau de distribution efficace et bien implanté dans toutes les régions du Québec. Les camions se rendent remplis de bouteilles dans plusieurs points de vente et de distribution pour ensuite revenir vides vers les entrepôts. On peut facilement penser à un système de consigne intelligent en tirant profit de l'extraordinaire réseau de distribution de la SAQ », ajoute le président du Syndicat canadien de la fonction publique, Denis Bolduc.

À Sherbrooke, des militants seront à la SAQ Dépôt.

« Des avancées »

Pour la SAQ, « l’enjeu principal du recyclage du verre n’est pas la manière de collecter la matière, mais il se situe plutôt après la récupération, soit dans le tri des matières et dans les débouchés locaux possibles », indique par courriel le responsable des relations de presse, Mathieu Gaudreault.

M. Gaudreault ajoute que d'importantes avancées ont été faites dernièrement. « On a vu passer le taux de recyclage du verre de 14 % à 50 % à la suite de la mise en place du plan Verre l’innovation d’Éco Entreprises Québec », ajoute-t-il.

Pour le porte-parole, une solution efficace devrait donc toucher l’ensemble du verre dans la chaîne de recyclage.

Estrie

Environnement