•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mike Schreiner croit pouvoir devenir le premier député vert de l’Ontario

Le chef du Parti vert de l'Ontario, Mike Schreiner, en compagnie de la chef fédérale des Verts, Elizabeth May, en campagne à Guelph.
Le chef du Parti vert de l'Ontario, Mike Schreiner, en compagnie de la chef fédérale des Verts, Elizabeth May, en campagne à Guelph. Photo: Radio-Canada / Chris Glover/CBC News

Le chef du Parti vert de l'Ontario Mike Schreiner a reçu des renforts dans la circonscription de Guelph.

La chef du Parti vert fédéral Elizabeth May est allée lui prêter main-forte dans l'espoir d'obtenir un premier siège vert en Ontario.

Même un seul candidat dans un parlement ou une assemblée législative peut faire une énorme différence.

Elizabeth May, chef du Parti vert fédéral

Lors de l’élection de 2014, Mike Schreiner a terminé 3e avec environ 20 % des votes. La victorieuse de l’époque, la libérale Liz Sandals, ne se représente pas.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

La candidate libérale Sly Castaldi est directrice d’un centre de ressources pour femmes.

La candidate néo-démocrate Agnieszka Milynarz est une artiste engagée.

Le candidat conservateur Ray Ferraro est un ancien conseiller municipal.

A la gauche de l'image: un clavier téléphonique; à la droite: Quito Maggi, PDG de Mainstreet Research.Quito Maggi est le PDG de Mainstreet Research, une agence de sondages. Photo : Radio-Canana/Mainstreet Research

Le président de la firme de recherche et sondages Mainstreet Research, Quito Maggi, a affirmé sur Twitter qu’il prédit officiellement une victoire verte dans la circonscription.

Exclu des débats des chefs, Mike Schreiner s’active sur Twitter au cours de ces rencontres pour y participer à sa manière.

Je veux exprimer à quel point mon absence est un affront à la démocratie.

Mike Schreiner, chef du Parti vert de l’Ontario

Les citoyens de Guelph ont élu le candidat du parti qui allait former le gouvernement lors de tous les scrutins depuis 1987.

Dans l’ensemble de la province, le Parti vert a obtenu moins de 5% des voix lors de la dernière élection ontarienne.

Politique provinciale

Politique