•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cégep de Rimouski plante des arbres et bannit les bouteilles d'eau

60 arbres et arbustes fruitiers ont été plantés à l'angle des rues Évêché Ouest et Saint-Louis.
60 arbres et arbustes fruitiers ont été plantés à l'angle des rues Évêché Ouest et Saint-Louis. Photo: Radio-Canada

Le Cégep de Rimouski s'associe au projet des Incroyables comestibles de Rimouski et plante 60 arbres et arbustes fruitiers sur son terrain. Le Cégep annonce aussi une série de mesures, dont l'élimination des bouteilles d'eau, pour restreindre son empreinte écologique.

Un texte de Julie Tremblay

Les prunes, les poires, les noisettes et les groseilles qui pousseront dorénavant en bordure du stationnement du Cégep de Rimouski seront accessibles à toute personne qui souhaite les cueillir. Ce projet s'inscrit dans le cadre du mouvement des Incroyables comestibles qui s'est amorcé en Angleterre et qui a trouvé écho à Rimouski l'an dernier.

Le Cégep prend également d'autres mesures pour diminuer son impact environnemental. Une borne de recharge de voitures électriques, accessible à toute la population, sera installée dans le stationnement du Cégep.

De plus, à compter du mois d'août, aucune bouteille d'eau ne sera vendue à l'intérieur de ses murs et la vaisselle jetable y sera également bannie.

Dès l'automne 2018, les gens qui vont utiliser nos locaux et y consommer des aliments devront le faire dans de la vaisselle réutilisable.

Line Beaulieu, présidente du Comité d'action et de concertation en environnement du Cégep de Rimouski

L'un des bénévoles des Incroyables comestibles de Rimouski, Raphaël Arsenault, affirme que ce projet est « une marque de l'ampleur que le mouvement est en train de prendre ». Il affirme que les discussions se poursuivent avec d'autres institutions d'enseignement de Rimouski qui pourraient, elles aussi, faire partie du mouvement.

Affiche des Incroyables comestiblesLes prunes, les poires, les noisettes et les groseilles qui pousseront dorénavant en bordure du stationnement du Cégep de Rimouski seront accessibles à toute personne qui souhaite les cueillir. Photo : Radio-Canada

« Je pense que ça va faire beaucoup de petits ce qui se passe aujourd'hui. C'est très visuel et à échéance, le nombre de fruits qui vont être récoltés ici, ça va être très intéressant. »

Il ajoute que cette année, une douzaine de bacs de comestibles seront installés à Rimouski, notamment près des bibliothèques municipales.

Bas-Saint-Laurent

Environnement