•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Explosion à Mississauga : les Indo-Canadiens sous le choc

Une femme avec des lunettes de soleil est debout. Des voitures sont derrière elle.
Cette mère de famille qui habite dans le quartier s'inquiète pour la sécurité de ses enfants. Photo: Radio-Canada

Surprise, tristesse, inquiétude et dégoût sont les sentiments ressentis au sein de la communauté indo-canadienne et dans le quartier en banlieue de Toronto où un restaurant indien a été la cible d'une attaque à la bombe, jeudi soir.

Quinze personnes ont été blessées dans l'explosion, dont trois grièvement. Ces dernières sont d'origines indo-canadiennes, selon le haut-commissaire de l'Inde au Canada. Elles ont reçu leur congé de l'hôpital vers 14 h 30 vendredi, a fait savoir la Police régionale de Peel.

Photo de policiers et d'ambulanciers devant un restaurant.L'explosion a eu lieu au restaurant Bombay Bhel en banlieue de Toronto. Photo : CBC/Tony Smyth

Deux suspects sont recherchés par la police.

Dans le quartier de Mississauga où le restaurant ciblé, Bombay Bhel, est situé, l'inquiétude règne. Sejal Sheth, qui a de jeunes enfants, s'interroge sur la sécurité actuelle dans son quartier proche du centre-ville qu'elle avait toujours trouvé sécuritaire.

Ça fait peur. On se demande quels endroits sont sécuritaires pour amener les enfants. Maintenant on y pense à deux fois avant de planifier une sortie.

Sejal Sheth, une mère de jeunes enfants
Un homme est debout. Une voiture de police est à droite et le restaurant indien est à gauche.Un résident du quartier est retourné sur les lieux de l'explosion. Photo : Radio-Canada

Un autre résident, Rohan Jumani, n'habite qu'à cinq minutes des lieux de l'explosion. Il fréquente le restaurant Bombay Behl environ une fois par semaine.

« C'est vraiment choquant. Mississauga est un endroit sécuritaire avec de nombreuses familles », dit-il.

L'homme était curieux et s'est rendu sur place après avoir entendu la nouvelle. Selon lui, le Bombay Bhel est un restaurant fréquenté par plusieurs communautés.

« C'est très triste de voir ce genre [de chose] au Canada. On devrait s'assurer que cet événement ne se reproduise plus », ajoute le résident.

Les motivations de l'attaque demeurent inconnues

Les motivations des deux suspects qui seraient à l'origine de cette attaque ne sont pas encore connues.

La Police régionale de Peel n'écarte aucune hypothèse, mais la chef de police, Jennifer Evans, souligne que rien n'indique qu'il s'agisse d'un acte terroriste ou d'un crime haineux.

Le PDG de l'agence sociocommunautaire Indus de Mississauga, Gurpreet Malhotra, se console à l'idée qu'au moins personne n'a été tué.

Un homme debout dans son bureau.Le PDG de l'agence sociocommunautaire Indus de Mississauga, Gurpreet Malhotra. Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Nadeau

Je ne crois pas que la religion ait quoi que ce soit à voir avec cette attaque et il est trop tôt de toute façon pour avancer des hypothèses, mais c’est un crime horrible qui a été commis par des individus qui savaient ce qu’ils faisaient.

Gurpreet Malhotra, PDG de l'agence sociocommunautaire Indus de Mississauga

De son côté, le consulat général de l'Inde à Toronto a établi un numéro d'urgence pour les proches des victimes, soit le 647 668-4108.

Crimes et délits

Justice et faits divers