•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amazon créerait 1000 emplois en ouvrant un entrepôt à Ottawa

Une travailleuse d'Amazon à l'oeuvre dans un centre de traitement des États-Unis.

Photo : Reuters / Noah Berger

CBC

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon devrait faire un investissement important à Ottawa, avec l'ouverture d'un centre de distribution qui emploiera environ 1000 personnes, selon des informations de deux membres du Parlement.

Le député d'Orléans, Andrew Leslie, a confirmé en entrevue à CBC le fait que la compagnie prévoyait construire un entrepôt géant au 5371, chemin Boundary, près de l'autoroute 417.

Une demande présentée à la Ville d'Ottawa indique que ces nouvelles installations feront plus de 300 000 mètres carrés et nécessiteront 99 quais de déchargement pour camions et plus de 1000 places de stationnement.

« L'entreprise va employer environ 1000 personnes. Il s'agit de bons emplois pour la classe moyenne et il s'agira d'un centre de transport », a assuré M. Leslie jeudi soir. « Nous travaillons avec Amazon depuis quelques mois maintenant et nous sommes ravis que tout cela arrive à maturation. »

Les trois ordres de gouvernement impliqués

Les trois ordres de gouvernement – fédéral, provincial et municipal – ont travaillé pour attirer le géant de la distribution, selon M. Leslie.

L'annonce du projet devrait être faite prochainement.

« Nous sommes ravis, je pense que c'est une excellente nouvelle pour le secteur d'Orléans », a indiqué le député.

Francis Drouin, député de Glengarry-Prescott-Russell, la circonscription voisine au secteur d'Orléans, juge quant à lui que ce sera une bonne chose pour toute la région et que le centre est parfaitement situé, à proximité d'une autoroute et à la fois près d'Ottawa et de Montréal.

« Cela va détourner le trafic du centre-ville, ce qui est parfait », a-t-il ajouté.

Selon le Registre des lobbyistes de la Ville d'Ottawa, un représentant d'Amazon avait rencontré le maire Jim Watson et le directeur général de la planification, de l’infrastructure et du développement économique de la Ville d'Ottawa, Stephen Willis, en janvier 2018.

Amazon refuse de confirmer

Contacté par Radio-Canada, Amazon n’a pas souhaité commenter l'information qui circule sur l'ouverture d'un centre de distribution à Ottawa. « Amazon étudie constamment de nouveaux emplacements pour soutenir la croissance et augmenter la flexibilité de son réseau nord-américain pour répondre aux besoins des clients. Amazon ne commente pas encore de plans précis à Ottawa », a indiqué l’entreprise par courriel.

« Le marché est là »

Pour le PDG de Blue Bear Law Enforcement Services et ancien président de la Chambre de commerce de Gatineau, Antoine Normand, la candidature d'Ottawa pour attirer un siège social d'Amazon a probablement pesé dans la balance pour l'ouverture de ce centre.

« Amazon vient parce que le marché est là », a-t-il commenté, en entrevue à l'émission Les Matins d'ici, vendredi.

M. Normand estime que l'ouverture de ce centre de distribution comblera une offre d'emplois de niveau moyen.

« Dans la région, on a aussi une des mains-d'oeuvre les plus formées, les plus bilingues partout au Canada, cependant on a peu d'emploi de niveau moyen, donc ça vient combler une certaine offre au niveau de l'emploi qui sort des entreprises excessivement innovantes », a-t-il expliqué.

Selon le PDG, cette implantation pourrait toutefois faire la vie dure aux commerces de proximité.

« Ce n'est pas une bonne nouvelle pour nos petits commerçants locaux, qui vont devoir s'adapter au commerce électronique et vont devoir compétitionner pour les ventes en ligne », a-t-il conclu.

Inquiétude

Lucie Régimbald répond aux questions du journaliste.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lucie Régimbald est heureuse pour les emplois, mais s'inquiète pour la circulation que ça va engendrer.

Photo : Radio-Canada

Lucie Régimbald, une résidente de Carlsbad Springs et vice-présidente du groupe « Dites non au dépotoir », s'en fait pour l'augmentation de la circulation de poids lourds que le projet pourrait entraîner.

C’est positif au niveau du travail [...] le seul hic, c’est la circulation, mais je vais rester positive, la Ville d’Ottawa sait que ça s’en vient ici, alors ils vont faire une étude ou bien ils vont rectifier la situation, parce que Amazon ce n’est pas petit.

Lucie Régimbald

Si le projet d'Amazon devient réalité, il sera construit à côté d'un futur dépotoir.

« Dans les documents c’est écrit 90 quais, ça, c’est des camions qui entrent et qui sortent, c’est constant, en plus de la circulation qui est générée par le dépotoir Taggart-Miller. Alors là, on parle de beaucoup de camions, il faut que la ville se penche là dessus », prévient-elle.

Ottawa-Gatineau

Emploi