•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La victime d'une violente agression dans le centre-ville d'Ottawa meurt

Agression dans le centre-ville d'Ottawa

Les policiers d'Ottawa confirment qu'Elisabeth Salm, une femme de 59 ans, qui a été victime d'une violente agression près de l'hôtel de ville jeudi, est morte des suites de ses blessures. L'Unité des crimes majeurs du Service de police d'Ottawa (SPO) recherche des témoins et traite maintenant cette affaire comme un meurtre.

La victime a été retrouvée grièvement blessée et inconsciente dans le local où elle travaillait - la salle de lecture de la Science chrétienne - situé au 141, avenue Laurier Ouest, vers 13 h, jeudi.

Elisabeth Salm a été transportée à l'hôpital où elle a succombé à ses blessures vendredi après-midi.

« Les enquêteurs analysent toutes les informations et il n'y a pas de suspect en détention à ce moment-ci », a déclaré l'inspecteur du SPO, Jamie Dunlop.

Trois véhicules de police étaient stationnés à l'extérieur du bâtiment jeudi soir et des enquêteurs portant des vêtements de protection étaient à l'intérieur du local.

Des enquêteurs dans un local religieux à Ottawa.Un périmètre de sécurité a été établi devant la salle de lecture de la Science chrétienne à Ottawa. Photo : Radio-Canada / Philip Ling/CBC

Un périmètre de sécurité a été établi devant les lieux de l'agression.

Son entourage sous le choc

« Elle était comme le noyau central de notre famille, elle était le pont entre nous tous », a déclaré la soeur de la victime, Luc-Anne Salm.

 Luc-Anne Salm répond aux questions du journaliste Antoine Trépanier.La soeur de la victime, Luc-Anne Salm, n'avait que de bons mots pour elle. Photo : Radio-Canada

Elisabeth Salm a étudié la géologie à l'Université Carleton et a travaillé dans le Nord pendant une dizaine d'années. Luc-Anne mentionne que sa soeur était une grande cycliste et voulait sans cesse aider son prochain.

Elle avait un esprit effervescent et elle s'intéressait aux gens, elle souhaitait toujours aider les gens, c'était son truc préféré.

Luc-Anne Salm, soeur de la victime

Luc-Anne Salm a ajouté que sa soeur était à ses côtés quand elle a traversé une séparation difficile.

« Elle a aidé mes enfants à devenir des mères et elle était comme une deuxième mère pour mes enfants », a-t-elle dit. « Ils sont assez dévastés en ce moment. »

La femme est posée accroupie dans une allée bordée de tulipes.Elisabeth Salm est morte à la suite d'une violente agression au centre-ville d'Ottawa. Photo : Facebook

Elle affirme que le travail de sa soeur à la salle de lecture de la Science chrétienne était une extension de son amour pour les gens.

« Elle a vu cela comme un bon moyen d'atteindre et de partager quelque chose qu'elle considérait comme important. »

Ses collègues sont dévastés

« Nous ne pensons pas qu'il soit approprié de commenter ce terrible drame en ce moment. Nous sommes profondément préoccupés par la santé de notre collègue. Nous comprenons qu'une enquête policière est en cours et nous sommes reconnaissants de tout ce que les premiers répondants et d'autres ont fait et feront. Nous apprécions le soutien de la communauté et le respect de la vie privée de la famille en ce moment difficile », peut-on lire dans le communiqué envoyé par la porte-parole du Christian Science Committee on Publication for Ontario, Wendy Margolese, avant l'annonce de la mort de la victime.

Toute personne qui aurait été témoin de la scène est priée de contacter le SPO au 613 236-1222 poste 5477.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits