•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un faux chauffeur Uber accusé d'avoir agressé sexuellement trois femmes à Ottawa

Le logo de l'application de service de voiture Uber sur un téléphone intelligent.
Il aurait agressé sexuellement des femmes, en plus de voler leurs informations bancaires personnelles et leur carte de débit ou de crédit dans le but de les escroquer. Photo: Getty Images / NICOLAS MAETERLINCK

Le dossier judiciaire d'un présumé agresseur sexuel qui se faisait passer pour un chauffeur Uber s'est alourdi jeudi.

Le résident d'Ottawa de 37 ans fait maintenant face à une troisième accusation d'agression sexuelle.

Cette accusation est portée à la suite de gestes qui auraient été posés en avril l'année dernière. La présumée victime, une femme, aurait été agressée dans le centre-ville d'Ottawa.

Deux autres femmes ont raconté à la police avoir été agressées sexuellement par le même suspect.

Ce dernier les aurait fait monter à bord de son véhicule en prétendant être un chauffeur pour Uber et les aurait agressées.

À chaque fois, le suspect aurait abordé les plaignantes dans le secteur du marché By, à l'heure de la fermeture des bars.

Les enquêteurs de la police d'Ottawa poursuivent leur travail et ils croient que l'accusé a pu faire plus de victimes.

Crimes et délits

Justice et faits divers