•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une stratégie pour combattre le suicide chez les Premières Nations en Saskatchewan

L'homme porte un couvre-chef traditionnel lors d'un point de presse.

Le vice-chef David Pratt a présenté une stratégie provinciale pour combattre le suicide chez les Premières Nations en Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une motion sur la prévention du suicide chez les Premières Nations a été déposée, jeudi, lors de la deuxième journée de l'assemblée annuelle de la Fédération des nations autochtones souveraines (FSIN).

C’est la première fois qu’une stratégie provinciale à cet effet est élaboré par des membres des Premières Nations pour les gens de ces communautés.

Pour prévenir le suicide, elle ne suggère pas moins de 75 mesures à prendre, qui sont réparties en 9 engagements principaux.

Par exemple, il est recommandé de mieux équiper les enfants et les jeunes pour faire face aux émotions négatives, et de renforcer les soins en ce qui concerne les problèmes de dépendance et de toxicomanie.

Un trop grand nombre de nos jeunes perdent espoir en Saskatchewan, particulièrement dans le Nord. Il faut faire quelque chose.

David Pratt, vice-chef de la FSIN

Cette stratégie souligne aussi l’importance d’arriver à l'égalité en matière de santé entre les Premières Nations et les non-Autochtones.

Dans ce rapport, David Pratt rappelle que les chiffres concernant le suicide chez les Autochtones de la province sont alarmants et qu’ils continuent d'augmenter.

Entre 2005 et 2016, 30 % des personnes qui se sont suicidées faisaient partie des Premières Nations, si l'on ne compte pas les cas où l’ethnicité est inconnue.

Plusieurs personnes sont assises à de nombreuses tables.

Deuxième journée de l’Assemblée législative annuelle de la Fédération des nations autochtones souveraines.

Photo : Radio-Canada

Le taux de suicide chez les Premières Nations en Saskatchewan est 4,3 fois plus élevé que chez les non-Autochtones de la province, alors que les taux sont encore plus hauts chez les jeunes.

Le vice-chef a indiqué qu'il a l'appui de la ministre des Services aux Autochtones ainsi que de celle de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord.

Ressource d'aide en prévention du suicide

Si vous avez besoin d'aide pour vous ou pour un de vos proches, contactez le 306 933-6200 ou le 306 525-5333 en Saskatchewan. Pour le reste du pays, consultez le site de l'Association canadienne pour la prévention du suicide.

Saskatchewan

Nations métisses et autochtones