•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alexa a partagé la conversation privée d’un couple, confirme Amazon

Une main allume l'assistant personnel intelligent Echo, un appareil fabriqué par Amazon

L'assistant personnel intelligent Echo, un appareil fabriqué par Amazon

Photo : Associated Press / Elaine Thompson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un couple de l'Oregon a eu une bien mauvaise surprise cette semaine, lorsqu'une connaissance a reçu un enregistrement d'une de leurs discussions privées. Après avoir été alertée sur l'affaire, Amazon a confirmé que le haut-parleur intelligent Echo du couple était en cause.

Selon ce qu’a rapporté la chaîne américaine KIRO-7, Danielle (son nom de famille n’a pas été fourni) et son mari étaient en train de discuter dans leur maison, quand un collègue du mari leur a téléphoné.

« La personne au bout du fil nous a dit : “Débranchez vos appareils Alexa immédiatement”, a raconté Danielle à KIRO-7. “Vous êtes en train de vous faire pirater.” »

Le collègue en question leur a alors expliqué qu’il avait reçu des enregistrements de la conversation qu’ils venaient d’avoir au sujet de planchers en bois.

« Je me suis sentie envahie, a expliqué Danielle. C’est une violation totale de la vie privée. J’ai tout de suite dit que je n’allais jamais rebrancher ces appareils, parce que je ne peux pas leur faire confiance. »

« Un mari et sa femme ont des conversations dans l’intimité de leur maison qu’ils ne s’attendent pas à voir partagées à quelqu’un dans leur carnet d’adresses », a conclu Danielle.

« Un cas extrêmement rare »

Selon un employé d’Amazon auquel Danielle a parlé après l’incident, le haut-parleur intelligent aurait interprété des paroles de la discussion comme une commande vocale.

Amazon a confirmé qu’un appareil Echo du couple a enregistré et envoyé la conversation privée à un contact de leur bottin au hasard sans qu'une indication soit donnée.

« Amazon prend l’intimité très au sérieux, a indiqué l’entreprise dans un message transmis à KIRO-7. Nous avons enquêté sur cette situation et nous avons déterminé que c’était un cas extrêmement rare. Nous travaillons à éviter que cela se reproduise. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !