•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les partis ontariens s'engagent envers les francophones

Le drapeau franco-ontarien.
Le drapeau franco-ontarien Photo: Radio-Canada / Vedran Lesic

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) dévoile les engagements des trois grands partis politiques envers les Franco-Ontariens.

Un texte de Gilles Taillon

Ils ont dû répondre à 14 questions posées par l'AFO au sujet des affaires francophones.

Chaque leader devait entre autres énumérer ses trois grandes priorités à titre de premier ministre, dans l’éventualité d’une victoire le 7 juin.

Avant même le déclenchement des élections on est allés à Queen's Park et on a fait du lobbying auprès des 3 partis [...] et c'est intéressant de voir que chacun a statué sa position par rapport à ces enjeux-là.

Carol Jolin, président de l'AFO

NPD

Le Nouveau Parti démocratique de l’Ontario tiendrait une consultation sur la modernisation de la Loi sur les services en français dans le domaine juridique et celui de la santé.

Les néo-démocrates souhaitent aussi faire en sorte que 5 % des immigrants ontariens soient des francophones. Ils ajoutent vouloir « amorcer le processus de création de l'Université de l'Ontario français » et améliorer les services de garderie en français.

Un gouvernement néo-démocrate s’assurera que l’Ontario reconnaît et célèbre comme il se doit son histoire francophone, et que l’avenir de la culture franco-ontarienne est à la hauteur de sa richesse.

réponse du NPD au questionnaire de l'AFO

Libéraux

Le Parti libéral s'engage lui aussi à moderniser la Loi sur les services en français.

De plus, il promet plusieurs mesures en éducation, dont, en tout premier lieu, l'établissement de l'Université de l'Ontario français.

Notre priorité dans les cent premiers jours sera d’entamer la révision de la Loi sur les services en français et d’augmenter l’accès à l’éducation francophone.

Réponse des libéraux au questionnaire de l'AFO

Conservateurs

Le Parti progressiste-conservateur affirme que la majorité des gens en Ontario veulent du changement et un gouvernement qui va nettoyer le gâchis de l'électricité.

Dans ses réponses, le Parti donne peu de précisions sur les mesures qu'il entend mettre en oeuvre pour les francophones.

Plus spécifiquement en ce qui a trait à la francophone [sic], il y a refonte sur la Loi [sic] sur les services en français, et l’Université de l’Ontario français.

Réponse du Parti progressiste-conservateur au questionnaire de l'AFO

Par ailleurs, aucun des trois partis ne s'est prononcé clairement sur un Ontario officiellement bilingue.

Selon Carol Jolin, certaines réponses étaient plus concrètes que d'autres. « Nos membres seront capables de lire ce qui est là et puis de se faire une idée ».

Toronto

Politique provinciale