•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Lionel Desmond : l'accès aux soins de santé mentale sera examiné lors de l'enquête publique

Lionel Desmond assis, en uniforme et avec son arme.
Lionel Desmond. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

En Nouvelle-Écosse, le Bureau de direction des tribunaux a dévoilé quelques détails concernant l'enquête publique sur la mort de l'ancien combattant Lionel Desmond et de trois membres de sa famille.

Le 3 janvier 2017, Lionel Desmond a tué sa mère Brenda, âgée de 52 ans, sa femme Shanna, âgée de 31 ans, et leur fille Aaliyah, âgée de 10 ans, avant de s’enlever la vie dans une maison à Upper Big Tracadie, en Nouvelle-Écosse.

Lionel Desmond, qui était âgé de 33 ans, était un vétéran de la guerre en Afghanistan et souffrait de stress post-traumatique. Il avait été basé à Gagetown, au Nouveau-Brunswick.

L’enquête publique cherchera à déterminer :

  • les circonstances entourant la décision de donner à Lionel Desmond son congé de l’hôpital St. Martha d'Antigonish le 2 janvier 2017, une journée avant les meurtres et son suicide;
  • si Lionel Desmond a bénéficié d’un accès adéquat à des soins de santé mentale;
  • si l’ancien militaire et sa famille ont bénéficié d’un accès adéquat à des services en matière de violence conjugale;
  • si Lionel Desmond aurait dû avoir le droit de posséder des armes à feu, étant donné son état psychologique.

La juge en chef de la Cour provinciale de la Nouvelle-Écosse, Pamela Williams, nommera dans les prochaines semaines un juge pour présider l’enquête ainsi qu’un avocat de la Couronne.

L'enquête pourrait être diffusée sur Internet

On ne connaît pas encore les dates de l’enquête, mais on sait que les audiences se dérouleront à Guysborough, en Nouvelle-Écosse, à une vingtaine de minutes des lieux du drame.

Le Bureau de direction des tribunaux a indiqué qu'il est possible que l'enquête soit diffusée en continu sur Internet, si le magistrat choisi pour présider les travaux l'autorise.

Nouvelle-Écosse

Santé mentale