•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Pats se qualifient pour la demi-finale de la Coupe Memorial

Des joueurs des Pats se font l'accolade.

Les Pats célèbrent l'un des trois buts de Nick Henry.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

En remportant une victoire par la marque de 6 à 5 face aux Broncos de Swift Current, les Pats de Regina obtiennent leur laissez-passez pour la demi-finale de la Coupe Memorial.

Un texte de Carl Sincennes

Avec trois revers en autant de matchs, l'équipe de Swift Current, en Saskatchewan, qui se classe au quatrième et dernier rang du tournoi est éliminée.

L'autre équipe saskatchewanaise, les Pats de Regina se battront en demi-finale vendredi contre les Bulldogs de Hamilton pour déterminer qui d'entre eux affrontera le Titan d'Acadie-Bathurst lors de la grande finale dimanche.

Les attaquants des Pats, Sam Steel et Nick Henry, ont particulièrement brillé avec cinq mentions d'aide pour le premier et trois buts pour le deuxième, ce qui leur a valu les deux premières étoiles du match.

Une victoire à l'arraché des Pats

Le début de la première période a été marqué par du jeu robuste entre les deux équipes. Après avoir été menaçants en zone offensive depuis le début du match, les Pats se sont inscrit les premiers au pointage avec un but de Nick Henry en avantage numérique.

Les Broncos ont ensuite manqué quelques bonnes chances de marquer avant de retourner au vestiaire.

En milieu de deuxième période, les Pats, l'équipe hôtesse en a remis en marquant un deuxième but provenant du bâton de l'attaquant Cameron Hebig, en avantage numérique.

Mais peu de temps après, le capitaine des Broncos, Glenn Gawdin, est venu réduire l'écart avec un tir parfait dans la lucarne pour son premier but du tournoi, ce qui a porté la marque à 2 à 1 en faveur des Pats.

En fin de deuxième période, les deux équipes se sont échangé les politesses. En moins de deux minutes de jeu, trois buts sont marqués.

Tout d'abord, l'attaquant des Pats de Regina, Nick Henry, a marqué son deuxième but de la rencontre en désavantage numérique.

Exactement 29 secondes plus tard, les Broncos répliquent avec un filet en avantage numérique de Beck Malenstyn.

Mais, un peu plus d'une minute plus tard, le Manitobain, Nick Henry, a complété son tour du chapeau au grand plaisir de la foule réginoise. C'était 4 à 2 à ce moment.

En milieu de troisième période, c'était au tour de Bryce Platt de marquer son premier but du tournoi et d'augmenter l'avance des Pats.

Quelques minutes plus tard, l'attaquant des Broncos de Swift Current, Aleksi Heponiemi, a rétréci l'écart avec son premier but du tournoi.

Trois minutes plus tard, Giorgio Estephan a marqué et a redonné l'espoir aux Broncos. C'était 5 à 4.

La joie fut de courte durée, puisque les Pats ont répliqué par le bâton de Libor Hajek qui a compté son premier but de la compétition en avantage numérique.

Le capitaine des Broncos a ensuite marqué à moins d'une minute de la fin du match, mais il était trop tard pour l'équipe de Swift Current qui a finalement perdu par la marque de 6 à 5.

Les Broncos repartent bredouillent

Malgré la défaite et l'élimination, l'entraîneur-chef et directeur général des Broncos de Swift Current, l'équipe championne des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior de l'Ouest (WHL), est heureux de la façon dont ses joueurs se sont comportés dans l'adversité.

Notre groupe n'a jamais abandonné. Nous l'avons fait toute la saison. J'étais très fier de la façon dont ils (les joueurs) ont répondu.

Manny Viveiros, entraîneur-chef, Broncos de Swift Current

Il croit que ce sont des erreurs de fatigue qui ont coulé son équipe dans ce tournoi.

Il ajoute que la perte de l'attaquant de premier plan, Tyler Steenberg, atteint d'une commotion cérébrale, a été un facteur important dans les défaites, même s'il considère que d'autres joueurs ont élevé leur jeu d'un cran.

Il concède également que les Broncos n'ont pas joué à la hauteur de leur talent lors de ce tournoi.

Le gardien de but des Broncos, Stuart Skinner prend une partie du blâme sur ses épaules.

Je me sens très mal par rapport à la façon dont j'ai joué aujourd'hui. J'ai l'impression que j'ai laissé tomber l'équipe.

Stuart Skinner, gardien de but, Broncos de Swift Current

Il affirme d'ailleurs qu'il gardera d'excellents souvenirs de la saison et qu'il n'a jamais été aussi heureux dans sa vie d'avoir été membre d'une équipe comme celle-là.

De son côté, l'entraîneur-chef et directeur général des Pats de Regina, John Paddock, a souligné le bon travail de son capitaine Sam Steel qui fait tout ce qu'il faut pour être bien préparé avant un match, selon lui.

Il n'a d'ailleurs pas manqué de souligner que les Broncos sont une bonne équipe avec de bons joueurs comme le capitaine, Glenn Gawdin.

L'attaquant des Pats, Nick Henry, s'est dit conscient qu'il devait élever son niveau de jeu en jouant sur la première unité offensive avec le capitaine, Sam Steel.

Il explique également que la confiance de l'équipe est bonne.

Avec les informations de Marc-Éric Bouchard

Hockey

Sports