•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alexa Emerson plaide coupable à des accusations de méfait public

Amanda Totchek.

Alexa Emerson a plaidé coupable à des accusations de méfait public

Photo : Police de Saskatoon

Radio-Canada

Alexa Emerson a plaidé coupable mercredi au palais de justice de Saskatoon à des accusations de méfait public et d'avoir proféré des menaces.

Elle avait été accusée d'avoir envoyé des colis contenant de la poudre blanche à plusieurs endroits de la ville en novembre 2016. La police l’avait arrêtée après le lancement d'un mandat d'arrêt national.

Son avocat et la Couronne ont déposé une proposition conjointe pour sa peine.

Ils demandent une peine d’emprisonnement de deux ans, moins un jour, en plus d’une période de probation de trois ans qui devra inclure un traitement psychiatrique.

Avec le temps qu’elle a déjà servi, Alexa Emerson pourrait passer encore 115 jours en prison.

Même si la Ville a mentionné que les incidents lui avaient coûté plus de 200 000 dollars, la Couronne n'a pas demandé de dédommagement.

Le procureur estime qu'Alexa Emerson n'a pas les moyens de rembourser cette somme.

Alberta

Crimes et délits