•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cri du cœur des proches d’une femme autochtone disparue en Saskatchewan

Quatre femmes autochtones portant des tambours traditionnels.

Les trois filles et la belle-soeur de Happy Mary Charles, une femme autochtome disparu en Saskatchewan. De gauche à droite : Aleisha Charles, Marcia Bird, Gina Clinton, Ariel Charles.

Photo : Radio-Canada / Omayra Issa

Radio-Canada

Les filles et la belle-soeur d'une femme autochtone disparue il y a plus d'un an en Saskatchewan sont venues chercher du soutien auprès des membres de la Fédération des nations autochtones souveraines (FSIN).

Les quatre femmes se sont rendues à la rencontre annuelle de la Fédération, près de Saskatoon.

Happy Mary Charles est originaire de la Première Nation de La Ronge. Selon sa fille Marcia Bird, la mère de famille de 42 ans a quitté la réserve pour aller suivre une cure de désintoxication à Prince Albert. C’est là qu’elle a été aperçue pour la dernière foisl le 3 avril 2017.

Elle nous a promis qu'elle allait chercher à s'en sortir pour nous et pour ses petits-enfants.

Marcia Bird, une des filles de Happy Mary Charles

Les quatre femmes sont rendues au casino Dakota Dunes, sur le territoire de la Première Nation de Whitecap Dakota, pour lancer un cri de cœur. Elles ont profité de l’Assemblée législative annuelle de la Fédération des nations autochtones souveraines pour tenter d'obtenir du soutien et de l’aide dans leurs recherches.

Je voudrais souligner la force et l’incroyable courage de ces jeunes femmes.

Heather Bear, vice-chef de la Fédération des nations autochtones souveraines

La vice-chef, Heather Bear, les encourage à continuer leurs recherches et à ne pas baisser les bras.

Les quatre femmes voudraient maintenant retrouver le corps de la mère de famille, car elles pensent qu'elle est morte. Elles espèrent pour cela obtenir l’aide de la police.

La famille et les proches de Happy Mary Charles ont marché de Prince Albert à La Ronge il y a quelques semaines pour souligner sa mémoire.

Saskatchewan

Disparition