•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les principaux organismes à but non lucratif d’Edmonton réunis sous le même toit

Des boîtes de plastique remplies de produits alimentaires dans un réfrigérateur commercial.
Des paniers en attente de distribution dans le réfrigérateur d'une banque alimentaire. Photo: Radio-Canada / Marie-Christine Bouillon
Radio-Canada

La banque alimentaire d'Edmonton a officiellement accueilli sept autres organismes à but non lucratif sous son toit, au Centre Beyond Food, mercredi. Le but de cette initiative est d'offrir différentes ressources près de la banque alimentaire, un endroit fréquenté par 22 000 personnes chaque mois.

Désormais, les usagers du Centre Beyond Food pourront non seulement y trouver de la nourriture, mais aussi de l'aide psychologique, des cours d'alphabétisation, de mathématique et de gestion financière, le tout, gratuitement.

Cette idée a germé après que la banque alimentaire eut sondé ses clients en 2015. Plus de 70 % des répondants avaient alors affirmé qu'ils n'étaient pas connectés aux autres services de soutien de la ville.

Un guichet unique accessible à tout le monde permet maintenant aux personnes dans le besoin de faire un premier pas vers l'autonomie, explique David Berger, coordonnateur du programme.

Parmi les organismes rassemblés, il y a le Centre d'apprentissage et de littératie d'Edmonton. Son directeur général, Denis Lapierre, a bien voulu s'associer avec la banque alimentaire parce qu'il y a vu un besoin. La majorité des clients de la banque ne possédaient pas de diplôme d'études secondaires.

« Si vous n’avez pas d’éducation, vos chances dans la vie diminuent. C’est donc important que le plus de personnes possible puissent apprendre », affirme-t-il.

Il y a aussi l’organisme Habitat pour l’humanité, avec qui les clients pourront apprendre des notions pratiques pour construire une maison. « Ils apprendront à se servir d'outils, à arriver à l'heure au travail, autant de petites choses qui peuvent leur ouvrir les portes du marché du travail », affirme Alfried Nikolai, son directeur général.

Pour participer au programme, il suffit d'entrer dans les bureaux du centre et de s’inscrire. Le centre est ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h.

Alberta

Éducation