•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Blais assiste à une rencontre sur le travail saisonnier

Des travailleurs de la Côte-Nord dénoncent le trou noir entre fin des prestations d'assurance-emploi et début nouvelle période de travail.

Le trou noir de l'assurance-emploi est dénoncé depuis longtemps sur la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, était à Forestville mercredi pour participer à la première rencontre de la Table régionale de concertation pour le travail saisonnier.

Un texte de Émile Duchesne

François Blais estime que sa rencontre avec les employeurs et les élus de la Côte-Nord a permis de mettre de l’avant des pistes de solutions. Le ministre est ouvert à ce qu'Emploi Québec finance une période de préparation, ce qui permettrait aux travailleurs de commencer à travailler plus tôt.

Pour l’avenir, il faut regarder avec les entreprises qu’est-ce qui peut-être fait notamment pour faire rentrer les employés plus tôt dans la saison.

François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité Sociale
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité François Blais

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité François Blais est à Gaspé aujourd'hui.

Photo : Radio-Canada / William Bastille Denis

La coordonnatrice d’Action Chômage Côte-Nord, Line Sirois, était aussi présente à la rencontre et a déploré le fait qu’aucun représentant du gouvernement fédéral n'y ait participé. Elle a également décrié le manque de solutions à long terme.

On l’a répété tantôt, c’est des solutions à court terme qui [ne vont] aider en rien les travailleurs de l’industrie saisonnière et les chômeurs en général qui ont besoin d’une réforme en profondeur.

Line Sirois, coordonnatrice d'Action Chômage Côte-Nord
Line Sirois, travailleuse sylvicole et présidente d'Action chômage Haute-Côte-Nord

Line Sirois, travailleuse sylvicole et présidente d'Action chômage Haute-Côte-Nord

Photo : Radio-Canada / Evelyne Côté

Le préfet de la MRC de la Haute-Côte-Nord, Donald Perron, estime lui aussi que les solutions apportées jusqu'à maintenant ne permettent pas de régler une fois pour toute le problème du « trou noir » de l'assurance-emploi.

Donald Perron, maire de Longue-Rive et préfet de la MRC de la Haute-Côte-Nord.

Donald Perron, maire de Longue-Rive et préfet de la MRC de la Haute-Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada

Ottawa a versé 6,4 millions de dollars à Québec pour supporter les travailleurs saisonniers dans son dernier budget.

Avec les informations d'Olivier Roy-Martin

Côte-Nord

Économie