•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’homme accusé du meurtre de son ex-femme sénégalaise toujours en détention

Le portrait de Bigué Ndao, une jeune femme de 33 ans.
La jeune femme a été retrouvée morte, le 7 mai, à Edmonton. Photo: Facebook/Bigue Ndao
Radio-Canada

La Cour provinciale de l'Alberta a fixé au 20 juin l'audience sur la mise en liberté sous caution d'Ahmadou Bamba Mbaye, accusé du meurtre au deuxième degré de son ex-femme, Bigué Ndao, le 7 mai dernier.

Un texte d'Axel Tardieu

M. Mbaye a fait une courte apparition, mercredi matin, lors d’une séance au palais de justice d’Edmonton.

Anwar Jarrah, son nouvel avocat choisi par sa famille, a demandé de repousser l'audience au 20 juin afin d’avoir plus de temps pour rassembler les éléments de l’enquête.

« Une jolie jeune femme, joyeuse et timide »

Un membre de la famille de la victime, qui préfère pour l’instant garder l’anonymat, était également présent dans la salle. Il est venu du Sénégal quelques jours après le drame.

« J’étais choqué quand j’ai appris le meurtre, par téléphone, le lendemain des faits », a-t-il confié, après la séance, à Radio-Canada. « Elle [Bigué Ndao] était une jolie jeune femme, joyeuse et timide. Je n'aurais jamais pu penser que son ex-mari, un Sénégalais en plus, puisse la tuer. C'est inédit et extrême pour notre culture. »

Ce proche est venu rencontrer l'inspecteur de police responsable de l’affaire et assister aux audiences. Il compte également voir avec les services à l’enfance les possibilités existantes du point de vue juridique en ce qui concerne l'avenir des deux filles de la victime.

Pour comprendre et soutenir

« Je suis ici pour comprendre pourquoi c'est un crime de second degré, pour comprendre la procédure judiciaire et soutenir les enfants », a-t-il ajouté.

Il est très reconnaissant d'avoir reçu l’aide de la communauté sénégalaise d’Edmonton qui a pris sous son aile les deux filles et qui a lancé une campagne de financement pour les funérailles prévues au Sénégal. « En arrivant au Canada, j'ai trouvé en eux une famille qui m'a aidé dans les démarches », explique-t-il.

Je remercie infiniment la communauté sénégalaise d'Edmonton qui a fait tout ça par humanité, pas par publicité.

Un membre de la famille de la victime Bigué Ndao

Poignardée à Strathearn

Âgée de 33 ans, Bigué Ndao était bénévole au Centre d’accueil et d’établissement du Nord de l’Alberta. Elle a été retrouvée poignardée dans le quartier de Strathearn, dans le sud-est d'Edmonton.

L’accusé, 41 ans, risque jusqu’à 25 ans de prison.

Alberta

Crimes et délits