•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stationnement limité au centre-ville : Moncton espère changer les habitudes des gens

Quatre drapeaux flottent devant l'entrée du bâtiment
Le nouveau complexe du centre-ville de Moncton doit ouvrir ses portes cet automne. Photo: Ville de Moncton
Radio-Canada

La Ville de Moncton espère que plus de gens décident de marcher, de faire du covoiturage ou d'utiliser les transports publics pour aller au nouveau complexe du centre-ville, qui va ouvrir en septembre.

Le conseil municipal a reçu, mardi, un plan de 25 000 $ présentant des moyens de répondre aux besoins des spectateurs.

Le complexe accueillera les matchs de hockey des Wildcats et des spectacles. On estime que les principaux événements attireront près de 10 000 spectateurs.

Le plan préparé par les services municipaux indique qu’environ 3000 espaces de stationnement se trouvent dans un rayon de 15 minutes de marche du complexe :

  • Espaces dans les stationnements municipaux : 545
  • Espaces dans les rues avec parcmètres : 638
  • Espaces gratuits dans les rues : 1035
  • Espaces réservés aux personnes à mobilité réduite près du complexe : 24
  • Espaces privés réservés aux abonnés des Wildcats : 300
  • Espaces privés réservés aux suites de l’entreprise SMG : 40
  • Espaces privés accessibles au public : 400

Lorsqu’une version préliminaire du plan a été présentée au conseil municipal, en juin 2017, on estimait que 4000 espaces de stationnements seraient disponibles.

L’écart vient du fait qu’on espère négocier avec des propriétaires de terrains de stationnement privés, précise Isabelle LeBlanc, directrice des communications de la Ville de Moncton.

Les autorités municipales espèrent que les citoyens utilisent moins leur voiture pour se rendre au complexe, explique Isabelle LeBlanc. Ces dernières années, dit-elle, les gens pouvaient conduire au Colisée et garer leur véhicule sur place.

Mais aujourd’hui, ajoute-t-elle, si les gens veulent que leur ville soit branchée et attirante pour les jeunes, il faut être plus actifs, il faut être capable de marcher au centre-ville, et il faut changer progressivement les habitudes.

Plan du centre-ville indiquant les stationnementsLa Ville de Moncton estime que 2982 espaces de stationnement se trouvent à distance de marche du complexe. Photo : Ville de Moncton

Moncton lancera officiellement le site Internet Ma meilleure option, le 20 juin, qui explique aux gens les moyens pour se rendre au complexe.

Préoccupation pour le voisinage

Le conseiller Paul Pellerin a indiqué, lors de la réunion du conseil municipal, que des résidents risquent de ressentir de la frustration en voyant tous les stationnements dans leur rue occupés par les voitures des spectateurs.

Puisque l’on compte présenter une centaine d’événements par année dans le complexe, il y en aura un tous les trois jours en moyenne, a-t-il souligné.

La construction des gradins et de la patinoireLe nouveau complexe pourra accueillir jusqu'à 10 000 spectateurs. Photo : Ville de Moncton

Greg Turner, un autre conseiller, croit pour sa part que les gens vont s’habituer à cela.

Les services municipaux ne s’inquiètent pas non plus, selon Isabelle LeBlanc. Les événements en question ne seront pas tous présentés à guichets fermés, dit-elle, et les gens qui vivent au centre-ville s’attendent à un peu plus de circulation automobile dans leur voisinage que ceux qui habitent en périphérie.

D’après un reportage de Gabrielle Fahmy, de CBC

Nouveau-Brunswick

Transport en commun