•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hiver 2018 : nouvelle hausse de l’achalandage touristique à Québec

Le Château Frontenac sous la neige.
Le Château Frontenac sous la neige. Photo: Radio-Canada / Marie-Audrey Houle

Le temps glacial qui s'est abattu sur Québec l'hiver dernier n'a pas refroidi l'ardeur des touristes. Selon des chiffres publiés lundi par l'Office du tourisme de Québec (OTQ), la région a enregistré une croissance de 5 % de son indice global d'achalandage par rapport à l'an dernier.

Un texte de Louis Gagné

« C’est une bonne surprise [compte tenu] des soubresauts de la météo : le froid dans le temps des fêtes, la pluie fin janvier. Mais [il faut dire] que les stations de ski ont quand même eu un bon bilan », explique le directeur des communications et du marketing à l’OTQ, Éric Bilodeau

L’augmentation de l’activité touristique a principalement été observée en décembre et en mars avec des hausses respectives de 7,9 % et 13 %.

Selon Éric Bilodeau, les résultats du mois de décembre s’expliquent principalement par l’attrait du Marché de Noël allemand et les fêtes de fin d’année, tandis que ceux de mars sont attribuables aux semaines de relâche québécoise et ontarienne et au congé de Pâques.

C’est bien parti pour 2018 et on a de bons signes aussi que l’été et l’automne devraient être très bons. Nos fournisseurs et nos partenaires européens et asiatiques, entre autres, ont de bons espoirs.

Éric Bilodeau, directeur des communications et du marketing, Office du tourisme de Québec

Croissance du secteur hôtelier

L’augmentation de l’achalandage touristique au cours de la période hivernale s’est notamment manifestée au chapitre de l’occupation hôtelière, qui affiche une croissance de 5,4 % par rapport à l’hiver 2017. Cela représente 40 000 chambres supplémentaires.

À titre de comparaison, la hausse moyenne observée dans le secteur hôtelier des principales destinations concurrentes de Québec au Canada (Halifax, Montréal, Ottawa, Toronto, Calgary, Edmonton et Vancouver) a été de 3,3 %.

Les transactions effectuées dans les commerces et boutiques (10,1 %) et la fréquentation des restaurants (4,7 %) ont également augmenté.

Clientèle internationale en hausse

Les touristes en provenance d’autres pays ont été plus nombreux à visiter la région de Québec au cours de l’hiver 2018. L’OTQ rapporte une augmentation de 13,7 % par rapport à l’année précédente.

« On est très actif sur les marchés ontariens et sur le Nord-Est américain et il faut dire qu’il y a le Carnaval d’hiver qui est quand même un événement de réputation internationale qui fait venir de nombreux touristes », précise Éric Bilodeau.

Il ajoute que les touristes qui visitent la région de Québec proviennent, par ordre d’importance, du Québec, du reste du Canada, des États-Unis, de la France, de la Chine, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et du Mexique.

Québec

Tourisme