•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un prix « Ovation municipale » pour la Forêt récréative de Val-d'Or

Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, entouré de son équipe, reçoit le mérite «Ovation» de l'UMQ.
Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, entouré de son équipe, reçoit le mérite «Ovation municipale» de l'UMQ. Photo: Gracieuseté - Ville de Val-d'Or

La Forêt récréative de Val-d'Or est lauréate d'un mérite « Ovation municipale » de l'Union des municipalités du Québec (UMQ). Le projet fait partie de huit projets municipaux qui ont été récompensés lors d'une soirée de gala organisée vendredi dernier, par l'UMQ.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Les mérites « Ovation » se sont tenus à Gatineau en marge des Assises annuelles de l'UMQ.

Le plan de développement de la Forêt récréative s'est distingué dans la catégorie « Économie, tourisme et loisir ».

Ce n'est pas juste la Ville, mais la communauté qui s'est prise en main.

Luc Lavoie, coordonnateur aux activités sportives et récréatives à la Ville de Val-d'Or

Le coordonnateur aux activités sportives et récréatives à la Ville de Val-d'Or, Luc Lavoie, était sur place lors de la remise de prix. Avec le directeur du Service sports et plein air de la Ville, Ian Bélanger, il a tenu un kiosque sur le plan de développement de la Forêt récréative, notamment en proposant une expérience de réalité virtuelle sur le site.

Luc Lavoie (gauche) et Ian Bélanger (droite) du Service sports et plein air de Val-d'Or. Luc Lavoie (gauche) et Ian Bélanger (droite) du Service sports et plein air de Val-d'Or. Photo : Gracieuseté - Ville de Val-d'Or

« Ce qui était innovant, ce n'était pas nécessairement la forêt qui est innovante, mais bien comment on est arrivé à développer cette forêt-là, considère-t-il. Tous les intervenants, que ce soit les utilisateurs de la forêt, les clubs qui sont déjà présents dans la forêt, mais aussi le milieu de la santé, le milieu de l'éducation, le milieu de l'économie, les entreprises qui sont aussi présentes dans la forêt, comme les gravières, les minières, les forestières qui peuvent aussi être présentes, il y a eu une belle concertation de tout ce monde-là ».

La réception de ce mérite sera soulignée mardi à la séance du conseil municipal.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale