•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un corps repêché dans le fleuve Saint-Laurent à Montréal

Un écusson sur une épaule disant « Police », « Montréal » et « SPVM » est photographié de près. Les insignes sur l'épaule et la couleur dorée suggèrent qu'il s'agit de quelqu'un plus haut placé qu'un simple policier.
La police ignore pour l'instant l'âge et le sexe de la victime tirée des eaux du Saint-Laurent, dimanche matin. Photo: Radio-Canada / Charles Contant
La Presse canadienne

Un corps a été découvert dans le fleuve Saint-Laurent, dimanche matin, près de l'intersection des rues Notre-Dame Est et Haig, dans l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Les services d'urgence ont reçu un appel vers 10 h 30 de la part d'une passante.

Le corps a été aperçu pour la première fois à la hauteur du quai de l'Horloge.

Les policiers affirment qu'il est impossible pour le moment d'établir l'âge ou le sexe de la personne retrouvée.

Cependant, une porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Véronique Dubuc, a confirmé qu'il ne s'agissait pas du petit Ariel Kouakou.

Le garçon de 10 ans a disparu le 12 mars dans le quartier Ahuntsic-Cartierville, à Montréal.

Mme Dubuc explique que, « par la physionomie du corps », il a été possible pour les autorités d'établir que ce n'était pas Ariel.

Les enquêteurs tentent maintenant de déterminer l'identité de la personne et les circonstances de sa mort.

Justice et faits divers