•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Horwath veut s'en prendre aux « arnaques » à la pompe

Une femme sourit et envoie la main à une foule
Andrea Horwath en campagne à Ottawa, dimanche Photo: La Presse canadienne / Patrick Doyle
La Presse canadienne

La chef des néo-démocrates ontariens s'est engagée dimanche à s'attaquer à la flambée des prix de l'essence durant les longs week-ends, dénonçant l'opportunisme des sociétés pétrolières.

Alors qu'elle faisait campagne à Ottawa en vue de l'élection provinciale du 7 juin, Andrea Horwath a attribué ces fluctuations dans les prix à la cupidité des grandes entreprises.

Elle a accusé l'industrie de réaliser des profits sur le dos des « gens ordinaires qui n'ont d'autre choix que de prendre leur auto et de remplir leur réservoir ».

Les prix de l'essence bondissent régulièrement à l'approche de longs congés, un phénomène que l'industrie attribue aux dynamiques du marché.

La chef néo-démocrate dit ne pas avoir l'intention de s'en prendre aux lois de l'offre et de la demande, mais elle se désole que les automobilistes soient pénalisés.

Mme Horwath propose de fixer les prix une semaine d'avance à l'approche de longs week-ends pour assurer une certaine constance.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

Toronto

Politique provinciale