•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier Rendez-vous festif du Bic

Une femme se renseigne à un kiosque où l'on voit diverses plantes.

Quelque 200 personnes ont participé au premier Rendez-vous festif du Bic.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quelque 200 personnes ont participé au premier Rendez-vous festif du Bic samedi. Le projet est né à la demande de citoyens, mais aussi de producteurs et d'artisans qui souhaitaient pouvoir exposer leurs créations.

Un texte de Laurie Dufresne, d’après les informations d’Émilie Hamon

« On avait la volonté vraiment que ce soit 50 % artisans-artistes et 50 % alimentaire. Aujourd'hui, le ratio est plus de l'ordre 60 artisans-artistes et 40 % alimentaire. On comprendra que la saison vient de commencer », explique le président de la Société des loisirs du Bic, Régis Lamy.

Un homme s'adresse à un journaliste. En arrière-plan, des chapiteaux abritant des artisans.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président de la Société des loisirs du Bic, Régis Lamy

Photo : Radio-Canada

Il y a quelques semaines, la Ville de Rimouski a demandé à l'organisation de ne pas utiliser le nom « marché » pour son événement. La Ville ne voulait pas créer de confusion avec l'offre du marché public de Rimouski. Une demande difficile à comprendre pour les organisateurs du Rendez-vous festif qui estiment que leur projet se distingue.

« Nous, on le voit plutôt comme un complément qui encourage au contraire les gens à consommer de cette façon-là et plus les gens vont consommer localement, plus les producteurs vont gagner. »

— Une citation de  Virginie Proulx, conseillère municipale du district du Bic
Une femme s'adresse à un journaliste. À l'arrière-plan, des gens s'activent au marché.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La conseillère municipale du district du Bic, Virginie Proulx

Photo : Radio-Canada

Quatre autres rendez-vous festifs, un par mois, sont prévus au cours de l'été.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !