•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand Forks pousse un soupir de soulagement

Des militaires remplissent des sacs de sable pour protéger la ville de Grand Forks en Colombie-Britannique, dont le centre-ville est inondé depuis une semaine.
Des militaires arrivent à Grand Forks en Colombie-Britannique pour aider la population à combattre la crue des eaux. Photo: Radio-Canada / tina lovgreen
Radio-Canada

En Colombie-Britannique, les militaires des Forces armées canadiennes sont arrivés à Grand Forks, dans le sud de la province, pour aider la population qui lutte depuis une semaine contre la crue des eaux.

Un texte de Jacqueline Landry

Les résidents, épuisés et à bout de ressources, ont accueilli les soldats avec gratitude.

La troupe, composée de 109 soldats, s'est immédiatement attaqué au travail le plus urgent : manier la pelle pour remplir des sacs de sable.

Des militaires s'activent à contruire une digue avec des poches de sable et du matériel de retenue pour contrer la crue des eaux à Grand Forks en Colombie-Britannique.Des militaires construisent des murs de sable pour contrer la crue des eaux à Grand Forks en Colombie-Britannique. Photo : Radio-Canada / Tina Lovgreen

Les autorités espèrent que les militaires pourront empêcher la deuxième crue des eaux attendue samedi de faire de nouveaux dégâts et d'inonder le centre-ville.

Les soldats se disent heureux d'être sur place et de donner un coup de main. Le caporal en chef qui dirige la troupe a indiqué que c'est pour soutenir la population dans ce genre de situation qu'il est entré dans l'armée.

Photo : Radio-Canada / Tina Lovgreen

Patrick O'Doherty, qui vit à Grand Forks depuis 48 ans, aide sa fille dont la maison a été inondée et qui a tout perdu. Évacuée la semaine dernière, elle habite avec son conjoint et ses enfants dans une caravane en attendant de pouvoir aller constater les dégâts.

Patrick O'Doherty, qui réside à Grand Forks depuis 48 ans, explique à la caméra qu'il est inquiet pour sa communauté et craint une seconde crue des eaux. Patrick O'Doherty, qui réside à Grand Forks depuis 48 ans, dit qu'il n'a jamais vu des inondations de cette ampleur auparavant. Photo : Radio-Canada

« C'est la première fois que je vois ce genre d'inondations ici en 48 ans, affirme M. O'Doherty. Nous avons déjà eu des inondations, mais jamais comme ça. »

L'eau a monté tellement vite! En 45 minutes, on a vu le niveau d'eau s'élever de 3 pieds.

Patrick O'Doherty, résident de Grand Forks

Les résidents, ajoute celui qui a déjà été membre du conseil municipal, sont très inquiets de voir une seconde crue frapper leur petite communauté.

Photo : Radio-Canada / Tina Lovgreen

Une inquiétude qui ne vient cependant pas à bout de l'enthousiasme des enfants du village. En apprenant l'arrivée des militaires, certains d'entre eux ont senti une occasion d'affaires et entrepris de vendre des biscuits et du thé glacé à 1 $ le verre.

Photo : Radio-Canada / Tina Lovgreen

Le fleuve Fraser sous haute surveillance

Par ailleurs, la vallée du Fraser demeure un sujet d'inquiétude alors que le débit du fleuve est toujours très fort.

À Mission, le niveau d'eau a atteint 5,89 mètres. Il n'y a pas de risque d'inondation immédiat, mais les autorités surveillent de près le courant qui est très puissant et qui transporte un grand nombre de débris.

À Richmond, les responsables se préparent là aussi à une augmentation du niveau du fleuve et prennent des précautions pour faire face à une éventuelle inondation.

Dans l'Okanagan, le centre des opérations d'urgence et le district régional s'attendent à ce que le lac Okanagan atteigne un niveau d'eau semblable à celui de l'an dernier. En 2017, un niveau d'eau record a été atteint, soit 70 cm au-dessus du lit du lac, ce qui avait provoqué des inondations.

Le lac devrait atteindre sa pleine capacité vendredi et les eaux des rivières continuent d'affluer. Soixante militaires devaient se joindre aux unités locales pour protéger les berges du lac.

Colombie-Britannique et Yukon

Incidents et catastrophes naturelles