•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une cour intérieure au toit de verre au Cégep de Rimouski

Détail du travail de l'étudiant Simon Tremblay, qui a imaginé une galerie d'art située au troisième étage, avec vue sur le fleuve.
Détail du travail de l'étudiant Simon Tremblay, qui a imaginé une galerie d'art située au troisième étage, avec vue sur le fleuve. Photo: Radio-Canada / François Gagnon

Le Cégep de Rimouski envisage de réaliser des travaux majeurs pour revitaliser sa cour intérieure et la rendre accessible aux étudiants et à la population. Cette cour intérieure, située à proximité de la salle Georges-Beaulieu, serait recouverte d'un toit de verre et aménagée en place publique.

Un texte de Julie Tremblay

La direction du Cégep a mandaté des étudiants en Technique d'architecture pour imaginer de quoi pourrait avoir l'air cet espace, une fois transformé.

Cet espace, auquel les usagers du Cégep de Rimouski n'ont pas accès, pourrait être réaménagé en place publique. La salle Georges-Beaulieu et l'entrée principale se trouvent derrière les fenêtres situées en bas du clocher.Cet espace, auquel les usagers du Cégep de Rimouski n'ont pas accès, pourrait être réaménagé en place publique. La salle Georges-Beaulieu et l'entrée principale se trouvent derrière les fenêtres situées en bas du clocher. Photo : Radio-Canada / François Gagnon

« À la place d'être un lieu d'accumulation de neige, ça pourrait devenir un espace de dialogue, d'échange », explique l'architecte et professeur au Cégep de Rimouski, Gary Lynch.

Actuellement, la cour intérieure n'est pas accessible aux usagers du cégep, même si elle est située au carrefour de plusieurs départements.

M. Lynch souligne que la proximité de la salle Georges-Beaulieu et de l'entrée principale est très intéressante pour l'aménagement d'une place centrale où les étudiants pourraient converger. Il ajoute que l'espace disponible serait aussi très intéressant pour y présenter des expositions.

Un espace de trois étages comme ça pour exposer des œuvres d'art, ça devient quelque chose d'incroyable. Il n'y aurait pas l'équivalent de ça ailleurs.

Gary Lynch, architecte et professeur au Cégep de Rimouski

Un projet réalisable?

Le directeur général du Cégep de Rimouski, François Dornier, affirme que pour l'instant, ce projet n'en est qu'à ses balbutiements. Il aimerait cependant qu'éventuellement, la cour intérieure soit accessible non seulement aux étudiants, mais à toute la population.

C'est une infrastructure publique qui pourrait être mise à la disposition de la population et des organismes pour organiser des événements, des expositions.

François Dornier, directeur général du Cégep de Rimouski

M. Dornier affirme que les travaux réalisés par les étudiants comportent « plein de choses extrêmement intéressantes » et il se montre enthousiaste pour la suite des choses, même s'il sait que ce projet ne peut se réaliser à court terme et nécessitera l'aide de plusieurs partenaires.

Bas-Saint-Laurent

Architecture