•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un écrasement d'avion à Cuba fait plus de 100 morts

Le récit de Mathieu Prost
Radio-Canada

Un avion de la compagnie Cubana s'est écrasé vendredi, peu après son décollage de l'aéroport international Jose Marti de La Havane. La télévision locale rapporte plus de 100 morts. L'avion de ligne transportait 104 passagers et 6 membres d'équipage mexicains.

L'appareil s'est écrasé dans un champ à proximité de l'aéroport.

Les médias cubains confirment trois survivants. Trois autocars transportant les proches des victimes ont été conduits à l'écart des journalistes, dans un bâtiment d'une école d'aviation.

Un deuil national a été décrété pour samedi et dimanche.

Les autorités argentines ont annoncé que deux de leurs ressortissants figuraient parmi les victimes.

Le président cubain Miguel Diaz-Canel, en beige, s'est rendu sur le lieu du drame. Le président cubain Miguel Diaz-Canel, en beige, s'est rendu sur le lieu du drame. Photo : AFP/Getty Images / ADALBERTO ROQUE

L'avion a percuté le sol entre les quartiers de Boyeros et de Santiago de Las Vegas, dans le sud de la capitale cubaine et devant plusieurs témoins.

Yasniel Diaz sortait d'une ferme lorsqu’il a vu l’avion. « J'ai vu que le pilote manoeuvrait vers la droite, il a perdu de la hauteur et a plongé. […] Je me suis mis à courir parce que j'ai pris peur. Puis j'ai vu que des gens venaient pour aider. »

« J'étais en train de vendre de la bière et du pain lorsque tout à coup, on a vu l'avion basculer et tomber. Nous étions tous stupéfaits », a déclaré à l'AFP Jose Luis, un employé de 49 ans qui travaille dans un petit supermarché non loin du lieu du drame.

Plusieurs médecins, comme Jose Luis Castellano, se sont spontanément rendus sur les lieux pour prêter main forte aux secouristes. « C'est très douloureux d'arriver ici et de voir les cadavres, ces gens. C'est impressionnant, très impressionnant », commentait ce dernier.

« Les corps sont en train d'être identifiés. Le ministère des Transports a mis en place une commission pour enquêter sur les faits et maintenant [...] nous allons lancer toutes les investigations pertinentes et nous communiquerons les informations à la population dès que nous les obtiendrons », a déclaré le président cubain Miguel Diaz-Canel.

Un Boeing 737 loué

La directrice du transport aérien, Mercedes Vazquez, a précisé aux médias d'État que l'appareil était loué par Cubana à la compagnie mexicaine Damojh.

Le vol DMJ 0972 effectuait la liaison La Havane-Holguin, dans l'est du pays. Le ministère mexicain des Communications et des Transports a confirmé que l'appareil impliqué était un Boeing 737-200 construit en 1979. Le dernier entretien de l'appareil remonte à novembre 2017.

De nombreuses personnes, dont certaines qui portent un casque ou des gants, se trouvent près d'une carcasse d'avion. Une aile brûlée est tout ce que l'on voit parmi les débris.Un avion s'est écrasé vendredi peu après son décollage de l'aéroport Jose Marti de La Havane. Photo : Getty Images / AFP/Adalberto Roque

Cubana a dû se débarrasser de plusieurs de ses appareils vieillissants dans les derniers mois en raison de problèmes mécaniques.

Selon un article publié jeudi sur le site AirlineGeeks.com, Cubana a reçu l'ordre de l'Autorité nationale de l'aviation cubaine d'immobiliser sa flotte d'Antonov 158 en raison de problèmes techniques récurrents, menaçant la sécurité des vols. Cubana aurait immobilisé la majeure partie de sa flotte il y a plusieurs mois. Un seul AN-158 fonctionnait encore en avril 2018, selon ce site alimenté par des passionnés d'aviation.

Écrasement d’avion à Cuba

Au Québec, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie n'avait pas d'informations sur d'éventuels passagers québécois en date de vendredi après-midi.

La porte-parole de la ministre Christine St-Pierre, Ann-Clara Vaillancourt, a toutefois confirmé que les six étudiants des Offices jeunesse internationaux du Québec (OJIQ) présents à Cuba étaient sains et saufs, tout comme les employés du Bureau du Québec à Cuba.

« Le Bureau du Québec à Cuba est en lien étroit avec l'ambassade du Canada pour obtenir un portrait juste de la situation », a indiqué le ministère sur Twitter.

Le troisième accident à Cuba depuis 2010

L'avion s'est écrasé entre les quartiers de Boyeros et Santiago de Las Vegas, dans le sud de la capitale cubaine.

L'accident survenu vendredi est le troisième écrasement important à survenir à Cuba depuis 2010.

L'année dernière, un avion militaire cubain s'est écrasé dans une colline de la province d'Artemisa, faisant huit morts.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

Accidents et catastrophes

International