•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inondations au Nouveau-Brunswick pourraient coûter jusqu'à 80 millions $

Les inondations au Nouveau-Brunswick pourraient couter jusqu'à 80 millions de dollars.
Radio-Canada

Le coût total des dommages causés par les inondations des dernières semaines au Nouveau-Brunswick pourrait atteindre 80 millions de dollars, selon le ministre de l'Environnement et des Gouvernements locaux, Andrew Harvey.

Il s'agit d'une estimation basée sur le nombre de propriétés possiblement touchées, explique le ministre Harvey. Si les coûts atteignent bel et bien ce montant, ajoute-t-il, le provincial paierait de 10 à 15 millions de dollars.

À titre comparatif, la crise du verglas de l'an dernier avait coûté 30 millions de dollars à la société Énergie NB.

Andrew Harvey a offert un nouvel aperçu de l'ampleur des inondations records dans la province, jeudi, indiquant qu'environ 10 000 maisons et commerces se trouvaient dans les zones inondées. Les données exactes sur l'ampleur des dommages aux structures n'étaient pas encore disponibles, étant donné que des citoyens en sont encore à établir leurs demandes pour l'aide aux sinistrés.

Le ministre rappelle aux propriétaires sinistrés de signaler les dommages en composant le 1-888-298-8555. Même les locataires sont admissibles à une aide financière, dit-il. Les sinistrés peuvent aussi faire une demande d’allègement d’impôt foncier.

Les autorités provinciales ont aussi indiqué qu'il y avait, jeudi matin, 2200 personnes enregistrées pour le programme d'aide aux sinistrés, qui couvre certains des dommages ne pouvant être compris dans un contrat d'assurance afin de permettre aux propriétaires de se remettre sur pied plus rapidement.

Les autorités estiment également qu'environ 2000 propriétés de loisirs (chalets et autres) ont subi des dommages.

En raison de fortes pluies et de la fonte des glaces, des cours d'eau sont sortis de leur lit et ont inondé des maisons un peu partout dans le sud de la province. Cela a entraîné l'effondrement de plusieurs chalets, certains ayant même été arrachés à leurs fondations et emportés par le courant.

M. Harvey a aussi affirmé aux journalistes que la province devra envisager de changer les règles établissant ce qui peut être construit dans les plaines inondables du fleuve Saint-Jean et d'autres cours d'eau.

Sur une note plus encourageante, le ministre a mentionné jeudi que le gouvernement de la Nouvelle-Écosse effectuait un don de 100 000 $ à la Croix-Rouge canadienne pour aider les sinistrés.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouveau-Brunswick

Incidents et catastrophes naturelles