•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pèlerins découvrent l’église Sainte-Thérèse

Un homme habillé en noir présente un vitrail de l'église. Des personnes l'écoutent attentivement.

Une cinquantaine de pèlerins ont visité l'église.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Radio-Canada

Une cinquantaine de pèlerins de la région de Québec ont visité l'Église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus à Arvida jeudi.

Ils étaient accompagnés de l'ex-maire de Saguenay Jean Tremblay.

« C'est vraiment une église exceptionnelle, on s'en rend pas compte, mais c'est beau et on sait qu'elle est un peu menacée de fermeture », explique Jean Tremblay, président d'honneur de la Fondation Sainte-Thérèse de Lisieux

Avec ses 16 vitraux racontant la vie de Saint-Thérèse, ses deux rosaces et ses imposantes portes en cuivre, l'église située au coeur du quartier historique d'Arvida a un cachet tout à fait unique.

Quelques millions de dollars sont nécessaires pour rénover l’église à long terme.

Le toit doit notamment être refait dans les plus brefs délais. La paroisse a fait des demandes de subventions au gouvernement du Québec et à la Ville de Saguenay.

La délégation estime qu’il faut à tout prix préserver ce joyau du patrimoine.

L'église est en brique rouge avec un toit vert.

L'église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

« J'espère que ça fermera jamais. C'est enrichissant. En tout cas ça me comble », souligne un pèlerin.

L'église pourrait faire partie d'un circuit de ressourcement spirituel dans le futur.

« De voir ces vitraux, la grandeur des vitraux qui révèlent des moments importants de la vie de Thérèse, c'est magnifique et d'autant plus qu'il y a une véritable relique ici en avant », ajoute Réjean Lessard, recteur du sanctuaire de Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus.

Une statue représentant la mort de Sainte-Thérèse-de-Lisieux.

Une relique de Sainte-Thérèse a été authentifiée.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Le petit morceau d'os de Sainte Thérèse a été authentifié. Il s’agit d’un trésor spirituel qu'on retrouve rarement dans une église de quartier.

Saguenay–Lac-St-Jean

Croyances et religions