•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « autobus cycliste » pour conduire les élèves à l'école

Des enfants et des vélos devant une école

Des élèves de l'école primaire des Cavaliers participent au Cyclobus.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Deux projets lancés vendredi matin à Gatineau visent à inciter les élèves à se rendre à l'école à pied, en vélo ou en trottinette.

Le « Défi Je suis capable » et le Cyclobus ont été présentés à l'école primaire des Cavaliers en présence notamment du ministre des Transports André Fortin.

Deux élèves devant une afficheAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Cyclobus est lancé à l'école des Cavaliers, à Gatineau, dans le cadre du « Défi Je suis capable ».

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Le Cyclobus : une première en Outaouais

Le Cyclobus est un « autobus cycliste », qui permet aux élèves du primaire de se rendre de la maison à l’école à vélo de façon sécuritaire et encadrée. Il a été développé par MOBI-O, un organisme qui milite pour la mobilité durable.

Tel un autobus scolaire, les élèves inscrits au programme se joignent au groupe de cyclistes à des arrêts bien identifiés. Un adulte en vélo est à l'avant du groupe, un autre se trouve à l'arrière et les jeunes circulent en vélo, en file indienne, entre les deux responsables.

« L'idée est venue des enseignants d'éducation physique. On voulait être innovateurs et favoriser vraiment la pratique d'activités physiques », explique Catherine Dubuc, directrice de l'école des Cavaliers.

On veut inculquer aux élèves des saines habitudes de vie.

Catherine Dubuc, école primaire des Cavaliers

Présentement, une vingtaine d'élèves sont inscrits au programme qui comprend quatre ou cinq trajets. Les trajets et l’horaire seront améliorés en fonction des réponses obtenues au sondage qui sera bientôt envoyé aux parents des élèves de l'école des Cavaliers.

Des vélosAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des vélos à l'école primaire des Cavaliers à Gatineau

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Le « Défi Je suis capable »

C'est la deuxième année qu'aura lieu le « Défi Je suis capable ». L'an dernier, environ 1000 élèves y ont participé.

À son arrivée à l'école, chaque enfant qui s'est déplacé en transport actif est accueilli par un comité de bénévoles et reçoit un macaron de la campagne. C'est une façon de souligner son effort et de le récompenser.

Les bénéfices visés par la campagne

  • Augmentation de la concentration en classe
  • Réalisation d’activités rassembleuses et mobilisatrices
  • Soutien au développement de l’autonomie de son enfant
  • Augmentation du sentiment de sécurité
  • Développement d’une culture du transport actif

Ensuite les enfants se font prendre en photo. Les photos seront ensuite affichées sur le babillard de l'école.

Des adultes qui tiennent une pancarte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'équipe derrière le « Défi Je suis capable » à l'école primaire des Cavaliers, à Gatineau, et le ministre des Transports André Fortin.

Photo : Radio-Canada / Angie Bonenfant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Éducation